NEXT
Le support pour sèche-linge
1/3 Le support pour sèche-linge
PREV
Construction
par paroroma
20/05/2017 23:34
187 Vues
  • 1-2 joursMoyen
  • 1-2 jours1-2 jours
  • 1515,00 €

Notre vieille machine à laver le linge commence à tomber en morceaux.


Profitant d'une promotion et du fait que nous disposons de plus d'espace nous passons d'une top à une hublot.

Je vais donc la mettre en hauteur comme le sèche linge afin que cela soit plus commode.

Il y a déjà un support pour le sèche linge, je vais donc modifier la zone pour agrandir le support. 


support
4.0 5 1

Instructions de montage

Matériel requis

unités Description Matière Dimensions

Outils requis

1 Maçonnerie 1

NEXT
La ponceuse et le sol avant travaux
1/3 La ponceuse et le sol avant travaux
PREV

Le support actuel n'est fait que pour le sèche linge (voir ICI ). Il faut donc l’agrandir.

La table support sera en bois assez épais et l'ensemble électroménager n'est pas si lourd que cela (- de 100 kg en tout).
 
Je décide donc de remonter un petit muret en parpaings au bout afin de soutenir le plateau.

Je vais utiliser du parpaing de 10 cm d'épaisseur. 

Pour la hauteur je demande l'avis de Madame. Elle trouve le support actuel un peu haut et voudrais que je descende l'ensemble d'environ 10 cm soit aux alentours de 72 cm.

Les morceaux de chevrons font 6 cm d'épaisseur et les restes de traverses en bois 4,5 cm. Je vais donc faire un muret de 60 cm de haut soit 3 rangées de parpaings.

Pour que le muret soit bien accroché à la structure actuelle, je dois éliminer la peinture qui est au sol et retrouver le béton de la dalle. De plus comme j'ai le projet futur de réaliser une buanderie, je vais dégager un peu plus la zone afin de pourvoir mettre un carrelage au sol plus tard.

Je sors donc la ponceuse PWR 180 équipée avec un disque à gros grains carbure , spécial pour enlever ce genre de revêtement.

En quelques minutes et sans effort le plus gros est parti. Je termine les bords avec un petit burin et une masse. Au total, environ un quart d'heure pour préparer la zone.


2 Maçonnerie 2

NEXT
Le profilé qui va faire la liaison avec le mur
1/12 Le profilé qui va faire la liaison avec le mur
PREV

Pour bien relier le muret au mur existant je visse sur celui-ci un profilé en acier (profilé pour cloison creuse). Ce dernier sera emprisonné dans le petit pilier en béton que je vais couler ensuite entre le muret et le mur.

Comme peu d'efforts vont transiter dans le muret, je vais poser les parpaings les uns sur les autres sans décalage et en utilisant des parpaings de bout (avec une face droite).

Coté mur la dernière cloison sera percée de façon à permettre au béton du pilier de remplir la dernière alvéole et donner plus de liaison entre les blocs.

Le reste est classique : repérage de la position du premier parpaing, arrosage du sol et du parpaing pour que l'humidité du mortier ne soit pas "bue" de suite, préparation du mortier et pose du parpaing au niveau.

Puis nouvelle couche de mortier et repose de parpaing au niveau ... Puis nouvelle couche de mortier et repose de parpaing au niveau ... et on arrête là les 3 rangées sont posées. Pas la peine de sortir le fil à plomb pour une si petite hauteur.

Ensuite je laisse sécher une journée.

Maintenant je place une planche de chaque côté du muret pour faire la liaison avec le mur et je coule mon pilier.
Pour celui-ci c'est presque terminé, il faut juste attendre que cela sèche et passer éventuellement un coup de meuleuse dessus pour faire une belle zone plate.

Maintenant les autres piliers déjà existants sont trop hauts ... Comme il s'agit de bloc de béton cellulaire je vais simplement les couper à la scie. Je ressorts donc mon égoïne à dent carbure et après avoir tracé les limites, je commence la découpe. Celle-ci n'est pas finie de suite, le temps d'attendre le week-end suivant que mon père vienne m'aider à descendre le sèche linge de son support.

Quelques minutes d'effort à la scie et les blocs sont coupés. Je termine en finissant à la râpe et au niveau pour faire un bel appui aligné avec le muret en parpaings et bien sûr de niveau.

Le muret en parpaings reçoit un coup de meuleuse afin d'enlever les zones du pilier un peu haut dessus du niveau.

3 Le plateau support

NEXT
Découpe des morceaux de bois qui serviront de support
1/7 Découpe des morceaux de bois qui serviront de support
PREV

Celui-ci va être composé de 2 éléments différents :

La partie plateau est composée de morceaux de bois restant de la fabrication de mon portail. Il s'agit de 2 morceaux de 3 m de long avec une section de 45 mm X 145 mm.

Je vais donc pouvoir faire un plateau d'1,5 m de long sur une largeur de 58 cm. L'épaisseur est plus que largement suffisante pour le poids des électroménagers et assurera une bonne stabilité à l'ensemble y compris durant les phases d'essorage.

La partie support de plateau est elle composée de 3 morceaux de chevron issus du plateau de sèche linge. Ils seront fixés transversalement au plateau. L'objectif de ces morceaux de bois est double : d'une part rehausser de quelques centimètres les électroménagers et d'autre part permettre le vissage des éléments du plateau et donc assurer la cohésion de celui-ci.

J'aurais pu utiliser du bois de dimensions plus réduite mais j'avais celui-ci sous la main. Les chevrons sont donc posés sur les murets, les éléments du plateau sont posés dessus puis percés et vissés (ajout d'un peu de savon sur les vis pour faciliter leur mise en place.

L'ensemble forme un ensemble très rigide. Pour terminer je fixe celui-ci au mur par le biais d'une équerre à chaque extrémité.

4 Les autres activités

NEXT
La nouvelle implantation des prises
1/2 La nouvelle implantation des prises
PREV

Pour mettre en place l'ensemble il est nécessaire de faire encore quelques bricolages :

Le tuyau d'arrivée d'eau est trop loin de la machine : en effet celle-ci présente une position de charnière du hublot à gauche. Comme il est possible de changer le sens d'ouverture du sèche linge, la position logique des électroménagers est donc lave linge à gauche et sèche linge à droite.
Ainsi il est possible de passer directement le linge du premier au deuxième sans effort.
Pour le tuyau d'eau pas de temps à perdre, la solution sera un simple tuyau raccord flexible en inox de 80 cm de long.

J'en ai parlé plus haut il faut changer le sens d'ouverture du hublot du sèche linge. Je l'avais déjà fait une fois lors de l'installation précédente. Je vais donc revenir à la situation initiale. Rien de très compliqué : il faut démonter les parois du sèche linge pour accéder au verrou de hublot et le démonter. Puis le remonter de l'autre côté et inverser les charnières. C'est l'histoire d'une petite demi-heure.

Point suivant, la hauteur de l'évacuation d'eau n'est plus à la hauteur mini requise maintenant que le lave linge est plus haut ...  je rajoute donc sur le tube actuel un manchon femelle/ femelle de diamètre 40 et je rajoute 30 cm de tube PVC de diamètre 40, le tout collé à la colle PVC sur le tube existant. Facile !

Dernier point : les prises électriques vont se retrouver derrière les électroménagers ce qui empêche de coller ceux-ci au mur et surtout ce qui ne permet pas de les débrancher en cas de besoin.
Je coupe donc le courant puis démonte les prises actuelles.
Le tube passe conducteur est enlevé puis coupé à la bonne longueur.
Les fils sont passés à nouveau dans le tube.
La nouvelle position des prises est repérée puis celles-ci sont refixées au mur.
Je repasse les fils dans les blocs prises et je refais les branchements.

5 Mise en place des électroménagers et essais

Les électroménagers sont en place
1/1 Les électroménagers sont en place

Je pose un support anti-vibrations au niveau de la machine à laver puis celle-ci est mise en place en premier (c'est l'élément le plus lourd). Je la cale bien de niveau en réglant les pieds.

Je fais les raccordement électrique, eau et évacuation.

Puis mise en place du sèche linge et raccordement de celui-ci au niveau électrique et évacuation eau. Calage de niveau pour lui-aussi. Il est positionner sur le plateau de façon à laisser libre accès à la manette du robinet d'arrivée d'eau de la machine. l'utilisation au quotidien est ainsi facile.

Pour terminer je rajoute en sécurité un tasseau devant et sur le côté des électroménagers pour éviter un risque très peu probable de mouvement de ceux-ci.

Il ne reste plus qu'à faire un essai pour vérifier que tout fonctionne. C'est bien le cas.

En tout cas il est très pratique d'avoir à hauteur les 2 appareils et de pouvoir passer le linge de l'un à l'autre sans grands mouvements !

5 commentaires

vers « Table support pour buanderie  »

Plus de mal de dos !
une bonne idée ! du bon boulot !
bon dimanche
2017-05-21 07:05:25

Merci Stef. Tu as complètement raison. Il faut penser à l'ergonomie pour soulager notre pauvre corps que nous sollicitons bien durement.

Bon dimanche à toi également.
2017-05-21 08:51:03

Bon boulot et surtout bonne idée. Le dos c'est le mal du siècle et pour le coup l'idée est excellente. Merci paroroma pour ce partage.
2017-05-22 13:23:55

Et dessous de quoi ranger tous les produits ;-) enfin il faudra quand même se baisser un peu là ;-)
2017-06-07 14:45:11

Je crois que le paquet de lessive va rester à côté du sèche linge. En dessous nous rangerons des choses qui sont moins souvent utiles ;-)
2017-06-08 11:11:00

S’inscrire / se connecter !