Shi shi odoshi et tsukubai
1/1 Shi shi odoshi et tsukubai
Décoration du Jardin
par Webzzz
11/06/2017 21:46
489 Vues
  • Moins d’un jourFacile
  • Moins d’un jourMoins d’un jour
  • 4545,00 €

Le tsukubai (蹲踞, littéralement « bassin où l’on se penche »), est un petit bassin d’ablution que l’on trouve souvent dans les chaniwa (茶庭), les jardins entourant les pavillons de cérémonie de thé. Le bassin sert à se purifier les mains et la bouche avant la cérémonie, conformément à la tradition héritée du shintoïsme. La position basse du bassin oblige les personnes à se baisser en signe d’humilité d’où le nom de « bassin où l’on se penche ».

Le terme shishi-odoshi (鹿威し?, littéralement « effrayer les cerfs ») désigne les dispositifs japonais conçus pour effrayer les oiseaux et les bêtes nuisibles à l'agriculture, tels que les kakashi (épouvantail), les naruko (clappets) et les sōzu. Dans un sens plus étroit, il est synonyme de sōzu.
Un sōzu est un type de fontaine à eau employé dans les jardins japonais. Il est constitué d'un tube segmenté, habituellement en bambou, pivotant sur un côté de son point d'équilibre. Au repos, son extrémité la plus lourde est au repos et en appui contre un rocher. Un filet d'eau remplit l'extrémité supérieure du tube et finit par déplacer le centre de gravité au-delà du pivot, ce qui entraîne la rotation du tube et l’évacuation de l'eau. L'extrémité la plus lourde retombe alors sur le rocher, produisant un bruit sec, et le cycle se répète. Ce bruit est destiné à surprendre les herbivores tels que cerfs ou sangliers qui peuvent être en train de paître les plantes du jardin.
(source : Wikipédia)
L'idée était de réalisé ce type de dispositif dans une partie de notre jardin ou trône déjà un bouddha...


jardin, bassin, bambou, Fontaine, eau, Shi shi odoshi
4.0 5 1

Instructions de montage

Matériel requis

unités Description Matière Dimensions
  tubes  bambou   
  tube  plastique  diamètre 6 
  tige filetée    diamètre 6 
  pompe    immergée 
  bacs  composite   
  tasseaux   bois  4x4 

Outils requis

1 Débit des bambous

NEXT
Choix des bambous
1/5 Choix des bambous
PREV


J'ai la chance d'avoir un ami qui est "envahi" par des bambous plantés il y a plus de 20 ans...
Il m'en donne régulièrement, je les fais sécher une bonne année avant de les travailler.
Les bambous sont choisis en fonction de leur diamètre et débités à la longueur voulue.
Les biseaux sont réalisés à 45° ou plus selon le modèle.

2 Perçage et assemblage

NEXT
Perçage à la mèche de 12
1/9 Perçage à la mèche de 12
PREV

Les montants sont percés à la mèche de 12 d'un côté et au foret de 6 de l'autre pour passage d'une tige filetée.

Assemblage sur le modèle de poteaux de rugby ;-)

3 Fabrication du socle

NEXT
Traverse + bambous
1/2 Traverse + bambous
PREV

J'ai utilisé une chute de traverse de chêne de 20x10 sur laquelle j'ai vissé 2 chutes de bambous d'un diamètre plus petit que les poteaux.

4 Fabrication du balancier et tubage des poteaux

NEXT
Débit du balancier et de son axe
1/5 Débit du balancier et de son axe
PREV

Selon le même principe, le balancier est réalisé : un tube biseauté et équilibré, une tige filetée et deux caches.

Montage libre.
Tubage d'un des poteau par un tube souple de diamètre 8

5 Citerne et réceptacle...

NEXT
La pompe est installée au fond du gros pot sur un petit socle de métal (une chute de tôle d'acier)
1/6 La pompe est installée au fond du gros pot sur un petit socle de métal (une chute de tôle d'acier)
PREV

La pompe est placée dans le pot principal.

Un trépied est fabriqué en tasseaux de 4x4 pour recevoir la soucoupe (tsukubai).
(principe : l'eau s'écoule de la soucoupe vers le pot principal...)
Le balancier est bloqué postérieurement par une canne bambou sur laquelle il viendra claquer pour donner le bruit caractéristique du Shi shi odoshi !
Reste à placer l'ensemble au milieu de la végétation et près de notre bouddha ^!^

6 Et avec les chutes... un carillon !

NEXT
le carillon de Jasper le Cocker...
1/3 le carillon de Jasper le Cocker...
PREV

Parce que rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme (comme disait Lavoisier ... ou Anaxagore...), avec les chutes, j'ai réalisé un carillon en bambou et ficelle de lin.

Je n'ai pas eu l'outrecuidance de faire un tuto puisqu'un projet similaire a déjà été déposé en 2012...

13 commentaires

vers « Shi shi odoshi et tsukubai »

C'est génial ce truc. Merci pour ce tuto et ce partage.
2017-06-12 14:38:09

Merci pour la vidéo, on comprend mieux ta réalisation. Encore une réalisation que je vais cacher à ma femme pour ne pas lui donner de mauvaises idées..............
2017-06-12 16:38:49

Très reposant, merci pour ce beau tutoriel !
2017-06-12 16:54:16

Oui on pourrait dire: c'est nippon ni mauvais ... ok je sors
2017-06-12 17:51:36

Nan, nan, sors pas... celle-là on la garde, elle est bonne ;-)
Merci pour vos commentaires si sympa !
2017-06-12 18:48:27

Bravo !
Beau tuto, très détaillé.
J'aime beaucoup l'esprit japonisant complété par les deux érables.
2017-06-12 19:42:56

Merci pour toutes ces explications
2017-06-12 21:08:54

Très beau tuto. Et beau résultat.
2017-06-14 08:55:26

Sympa comme projet.
Je ne connaissais pas non plus.
Merci d'avoir partagé cela avec nous.
2017-06-14 15:42:42

Salut. C'est superbement réalisé. Cela me fait envie pour mon coin japonisant, mais j'hésite un peu car ce ne sont pas les cervidés mais les voisins que je vais faire fuir. Peut-être que je mettrais un petit tampon en caoutchouc pour amortir le choc ! A+
2017-06-15 14:51:45

@ Tintin24 : merci pour ton commentaire ! pour le tampon en caoutchouc, c'est exactement ce que j'ai fait car le bruit est un peu envahissant et très répétitif sans ! Un peu de silicone sur une rondelle en caoutchouc et le tour est joué...
2017-06-15 16:45:26

Très zen ! Merci pour le partage.
2017-06-21 10:40:09

merci pour le tuto et la leçon instructive
2017-09-21 07:49:11

S’inscrire / se connecter !