Réalisation d'une automatisation de portail coulissant

Le portail automatisé
1/1 Le portail automatisé
Garage & rangement
par paroroma
31/12/2015 19:04
2746 Vues
  • 2-3 joursMoyen
  • 2-3 jours2-3 jours
  • 500500,00 €

Le portail est opérationnel mais il faut quand même descendre de la voiture pour l'ouvrir et le fermer.

L'automatiser était donc dans la liste des choses à faire assez vite pour le confort que cela apporte, surtout à l'arrivée de la mauvaise saison.

Le portail se manœuvre bien, sans effort mais j'ai préféré m'orienter sur un automatisme prévu pour un portail beaucoup plus grand et lourd afin de ne pas solliciter la mécanique.

Il y avait une bonne promotion à la fin des vacances, j'ai sauté dessus.

Bon c'est pas tout ça mais faut se retrousser les manches.


portail motorisé, Portail coulissant
3.0 5 2

Instructions de montage

Matériel requis

unités Description Matière Dimensions

Outils requis

1 Préparation de la zone

Le trou de la zone d'implantation moteur
1/1 Le trou de la zone d'implantation moteur

La première chose à faire c'est de préparer la zone pour la fixation du moteur.

Pour cela après avoir repéré la zone, je creuse un trou un peu plus grand que celui demandé sur la notice.

Après c'est préparation du béton et coulage.

Je couvre pour protéger et je laisse sécher.

2 Implantation du moteur

NEXT
Gabarit de perçage des trous de fixation du moteur
1/7 Gabarit de perçage des trous de fixation du moteur
PREV

Le kit est fourni avec un gabarit carton pour le repérage des trous de fixations par rapport au portail.

Ce système est déjà bien, mais je préfère reporter les cotes sur un gabarit en bois, celui ci me permettant de guider mieux mes forets pour les avant-trous.

Rien de compliqué : je fais un montage en équerre, la partie verticale vient en appui sur le portail. Je trace la position des trous et je perce avec un foret de diamètre 4.5, juste un peu plus grand que mon foret béton.
Il suffit ensuite d'appuyer le gabarit sur le portail et de servir de celui-ci pour percer les trous au bon endroit.

Je reperce ensuite en augmentant le diamètre et en terminant sans percussion pour avoir un trou le plus précis possible.

Après il faut évacuer la poussière des trous et pour cela j'utilise un vieil aspirateur.

Côté fixation il est prévu dans le kit des goujons avec partie tire-fond dans le béton et partie métrique pour la fixation moteur.

De par la construction de mon portail, je dois surélevé de 2cm mon moteur. Les éléments fournis vont donc être trop juste, je dois les remplacer.

Comme la zone est plutôt soumise aux agressions atmosphériques, je m'oriente vers du scellement chimique avec une tige filetée en inox.

Celle-ci est donc coupée en 4 morceaux puis ébavurée. Je vérifie que le filet est bien dégagé en vissant dessus une entretoise hexagonale.

Il ne reste plus qu'à remplir les trous avec du scellement chimique et plonger les tiges filetée dedans.

Pour être sûr qu'elles restent au bon entraxe, je reperce mon gabarit à la dimension des tiges filetées soit 10.5 mm. Je place en haut des tiges filetées à environ 4 cm du bout des écrous puis j'enfile le gabarit dessus. Je termine en ajoutant des écrous par dessus. En procédant ainsi je suis à peu près sûr que les tiges filetées vont garder le bon entraxe pendant la polymérisation de la résine.

Une fois sec, il ne reste plus qu'à viser les écrous inox à peu près à la bonne position puis poser le moteur dessus. On règle celui-ci de bon niveau dans les 2 directions puis on bloque par en dessous soit avec un contre écrou soit en utilisant des écrous anti-desserrage et par au dessus avec une rondelle élastique et un écrou.

Le moteur est en place.

3 Implantation de la crémaillère

NEXT
Crémaillère
1/2 Crémaillère
PREV

Pas très compliqué et plutôt ingénieux.

Le moteur mis en roue libre permet la mise en place d'un crayon.

Il suffit donc de poser un morceau de scotch papier sur le portail et de manœuvrer celui-ci : le crayon trace ainsi un trait qui donne la position du haut de la crémaillère. 

Je dois ensuite faire le repérage du départ et de l'arrivée. En effet ma crémaillère est en morceau de 33 cm et il faut éviter de se retrouver avec le début ou la fin qui ne tient que par une vis.

Je fais un montage à blanc pour repérer sur le portail et je manœuvre pour vérifier que cela couvre le déplacement.

Une fois que c'est bon je n'ai plus qu'à repérer les endroits des trous de fixation.

Pour les vis j'ai choisi d'utiliser celles vendues pour la fixation des ferrures. En effet :

  1. elles sont de gros diamètre : 6
  2. elles ont une tête plate et large donc pas besoin de rondelles
  3. elles sont avec un filet tranchant donc bonne accroche
  4. elles sont avec une empreinte torx donc bonne prise pour visser
  5. elles existent en noire donc discrète sur le crémaillère qui est en plastique noire.

Une fois la crémaillère vissée, je manœuvre le portail pour ajuster la position verticale entre crémaillère et pignon et également vérifier qu'il n'y a pas de point dur.

4 Mise en place de l'avertisseur clignotant.

NEXT
Le gyrophare simplement vissé sur le haut du pilier
1/2 Le gyrophare simplement vissé sur le haut du pilier
PREV

Pas très compliqué. Quand j'avais rallongé mon pilier j'avais intégré dedans une gaine diamètre 16.

J'ai donc juste à repérer où tombe les trous de fixation du support avertisseur et percer pour la mise en place de chevilles plastiques.

Puis je passe le câble pour la commande d'éclairage.

Je fixe le support et je raccorde les fils à la douille. Je n'ai plus qu'à visser l'ampoule et à remettre le cache.

Comme la partie basse du pilier était déjà faite, je n'ai pu intégrer une gaine jusqu'en bas. Je le ferai quand je referai l'enduit.

En attendant je rajoute en extérieur du pilier une gaine qui va jusqu'à la boite de raccordement du mur.

5 Raccordements électriques

NEXT
On perce le mur
1/7 On perce le mur
PREV

Il faut prévoir maintenant d'alimenter en énergie l'ensemble de motorisation.

Côté intérieur, cela sera pour l'instant brancher sur une prise. La consommation électrique est plutôt faible, il n'y aura donc pas de soucis.

D'ici quelques temps cela sera raccorder sur le tableau principal via un disjoncteur divisionnaire derrière un différentiel. En cas de problème d'isolation celui-ci sautera sans affecter le reste de la maison.

Pour l'alimentation du moteur, je commence par percer le mur du sous-sol de façon à passer une gaine électrique.

Celle-ci sera ensuite fixée au mur via des crampons plus lanières adaptées. Avant de fixer la gaine au mur je passe dans celle-ci le câble car c'est plus facile à faire quand la gaine est droite.

Je l'attache donc dans un coin du terrain puis je la déroule. J'utilise ensuite un tire fil pour guider le câble 3G1.5 récupéré d'un vieux dérouleur.

Une fois fait j'emmène l'ensemble en place, je mets en place la gaine jusqu'à la boite de raccordement sur le mur près du portail.

Je prévois également un câble supplémentaire pour le raccordement, à venir, de la cellule.

Toujours à l'aide de mon tire-fil, je passe l'ensemble des fils électriques (cellule, alimentation moteur et avertisseur lumineux) dans le tube en PVC diamètre 32 qui court dans la semelle de mon portail (voir étape 4 https://www.le-coin-des-bricoleurs.com/fr/mybosch/#project/21122)

Une fois de l'autre côté je n'ai plus qu'à rajouter un coude et un morceau de tube PVC pour les faire sortir au niveau du moteur.

Raccordement facile, les bornes sont bien définies.

6 Essais

Portail en ouverture piétonne
1/1 Portail en ouverture piétonne

La nuit est tombée, les derniers raccordement se font à la lampe torche, les différentes programmations aussi.

Les essais ont lieu de suite, il faut bien pouvoir sortir les voitures pour aller travailler demain.

Tout fonctionne bien, comme prévu. C'est en plus bien silencieux.

Bon la vidéo a du attendre, j'étais crevé !

7 Mise en route automatique

NEXT
Entrée trou cellule droite
1/7 Entrée trou cellule droite
PREV

Le mode entièrement automatique n'est possible qu'avec la mise en place de cellules de détection d'obstacle.

La première opération consiste donc à percer chacun des piliers afin de passer les gaines électriques pour les cellules.

Je sors les grands forets et j'attaque. d'abord par du diamètre 8, puis je monte progressivement jusqu'à 20.

Ce n'est pas facile car je n'ai pas la vision des deux cotés en même temps donc pour viser ...

Et je tombe aussi sur les armatures métalliques qui dévient les forets ...

Au final je suis un peu à côté de l'endroit prévu mais ce n'est pas très grave, je dégage au burin ce qu'il faut et je passe la gaine avec le fil dedans.

Je les maintiens et je rebouche les trous au mortier de scellement.

Le lendemain il ne me reste plus qu'à percer pour loger les chevilles de fixation des cellules et de faire les branchements.

A noter que sur le pilier brut j'utilise une cale afin de tenir compte du futur enduit.

Coup de chance (?) je n'ai même pas de réglage à faire, les cellules se reconnaissent directement.

Je teste et tout marche bien.

10 commentaires

vers « Réalisation d'une automatisation de portail coulissant »

Belle réalisation et belle description merci pour ce tuto.
2016-01-01 07:43:04

Ce serait mon rêve d'avoir ce type de portail chez moi ;)
2016-01-02 22:43:52

Merci pour le tuto. Ca me sera utile plus tard.
2016-01-03 08:23:13

De rien, si besoin de plus de détail n'hésites pas.
2016-01-03 10:51:10

Pas de soucis merci.
2016-01-03 13:06:44

Toujours de beaux tutos, merci !!
2016-01-06 17:59:53

beau travail et de quoi se faciliter la vie !
2016-01-07 01:11:43

Salut ! Trés bon tuto, très clair ! A mon tour, cet été, de motoriser mon portail en fer battant à 2 vantaux. Un électricien ma rajouté une position au tableau électrique, pour une alimentation extérieure; la boîte de dérivation attend à l'extérieur pour une gaine annelée vers le portail. J'ai un soucis: pas assez de débattement pour un automatisme à bras, d'un côté, à cause d'un mur trop proche, il me faut un mécanisme à vérins, et encore, cela va être juste. J'hésite entre la marque SOMFY et MHouse, pour un prix voisin, sur un article similaire. Quelle marque me conseilleriez-vous ? A+
2016-02-11 16:04:46

Excuses ! J'aurai du poser ma question dans le Forum !!
2016-02-11 16:07:02

Je ne suis pas un spécialiste des automatismes, je suis donc bien en peine de donner un avis qui a de la valeur.

Moi j'ai déjà recherché dans chaque marque le modèle adéquat (avec une bonne réserve par rapport à la limite de l'automatisme afin de ne pas le faire forcer) et ensuite j'ai recherché les avis sur internet. Comme on se plaint plus de ce qui ne fonctionne pas que de ce qui fonctionne, si il y a peu d'avis négatifs c'est à mon sens bon signe. Il est aussi intéressant de télécharger les notices d'utilisation et d'installation pour avoir une idée de la complexité du système.

En l'occurrence j'ai pris du Somfy.

Dernier point, une recherche permet parfois de repérer une promotion saisonnière. Cela a été le cas pour moi et cela m'a permis de faire une économie de 100 euros et de profiter pour 1 euro de 2 télécommandes en plus.
2016-02-11 22:15:38

S’inscrire / se connecter !