Et pourquoi pas un instrument de musique, bricolage mais pas que...

Et pourquoi pas un instrument de musique, bricolage mais pas que... bois,lutherie
1/1
Bois
par MickaelG19
05/11/2017 17:43
125 Vues
  • Plus de 4 joursDifficile
  • Plus de 4 joursPlus de 4 jours
  • 500500,00 €

Ce projet est parti d'un pari fait entre deux frères, tous deux musiciens et un peu bricoleur à leurs heures perdues... se bricoler un instrument de musique, guitare et guitare basse.
Après de longues heures de recherches, et sans aucune garantie du résultat (nous n'avons aucune formation de lutherie), nous nous sommes lancés chacun de notre côté dans la réalisation de notre propre instrument. Patience, précision et longues heures de réflexion ont permis d'aboutir à résultat bien au delà de nos espérances tant au niveau esthétique que musical.
Voici décrit ici les grandes étapes de cette réalisation un peu hors catégorie qui s'est étalée sur 3 ans tout de même. Cet exemple donnera peut-être des idées à d'autres personnes du forum.


bois, lutherie
4.5 5 2

Instructions de montage

Matériel requis

unités Description Matière Dimensions
Planche de Sycomore  Bois   
Plance de Wengué  Bois   
Kit Micro Basse  Electronique   
Kit mécanique Basse  Metal   
Truss-Rod pour Basse  Métal   
Jeu de corde Basse  Métal   
Chute de placage  Bois   
Feuille de papier de soie  Papier   
Jeu de Frettes  Métal   
Sillet de Os  Os   
Chevalet Basse  Métal   
Planche de Frêne  Bois   

Outils requis

1 Le bois

NEXT
Le bois
1/2 Le bois
PREV

Un guitare, c'est avant tout du bois. Ici, la sélection fut faite avec du Syncomore qualité ébénisterie (erable) et du wengue tout droit sortie d'une scierie.
La photo suivante présente l'accastillage, c'est a dire les mécaniques, le chevalet, etc. et le trus-rod (tige de renfort pour le manche)

2 Conception de la structure du manche

NEXT
Découpe des bois aux dimensions désirées
1/5 Découpe des bois aux dimensions désirées
PREV

La basse sera en manche conducteur, c'est à dire que ce dernier fera la longueur de l'instrument. C'est assez rarement le cas car la conception est plus fastidieuse et ne laisse que peu de marge d'ajustement de l'instrument. Il y a donc tout un calcul d'angle à prendre en compte dès le début (je ne rentrerai pas dans ces détails, l'objectif n'est pas de faire de longues démonstrations mathématiques).

Le manche sera aussi en 5 plis, avec une alternance d'un bois clair (le sycomore) et d'un bois foncé (wengué). Le collage permet d'avoir une rigidité accrue du manche.

Après découpe des bois aux dimensions désirés, j'apporte mon bois au menuisier du coin afin d'effectuer un corroyage de ces derniers (je n'avais pas de dégau-rabot à cette époque). En lutherie, pas de place à l'imperfection, la qualité des assemblages dépend avant tout de la bonne préparation des bois.

Une fois le collage réalisé, le manche est poncé et passé une seconde fois à la dégo-rabo pour éliminer toute trace de colle, découpe d'une extrémité à environ 15° pour accueillir la futur tête inclinée.

3 Réslisation de la tête de l'instrument

NEXT
Collage d'un planche de wengé pour faire un filet de haut de manche
1/9 Collage d'un planche de wengé pour faire un filet de haut de manche
PREV

Avant de coller la pièce rapportée de la futur tête, une fine épaisseur de wengue est placée à l'extrémité du manche pour permettre un arrêt des deux bandes de wengue du manche. But esthétique uniquement.

Collage de la tête puis alignement du tout sur l'axe du manche.

Tracé des différentes découpes à réaliser et incrustation du truss-rod via une rainure réalisée à la défonceuse.

La tête sera réduite à une épaisse de 15mm (l'idéal aurait de prévoir une pièce de bois directement calibrée, mais j'ai fait avec les moyens du bord à l'époque)

4 Les mécaniques

NEXT
Perçage
1/2 Perçage
PREV

Perçage des emplacements des mécaniques. Le tout à été étudié pour que les cordes soient exactement parallèles une fois ces dernières installées

5 Préparation grossière du manche

Préparation grossière du manche
1/1

La table d'harmonique recouvrera le manche, il y a donc une défonce effectuée pour permettre son incrustation.
Le manche est également réduit en épaisseur.

6 Réalisation de la touche

NEXT
Tracé des divers emplacements des frettes
1/7 Tracé des divers emplacements des frettes
PREV

Étape cruciale de cette réalisation, la touche. La touche permet de placer les frettes (barres de métal) qui permettrons de jouer les différentes notes de l'instrument.
La précision est de mise car il en va de la justesse de l'instrument. Un décalage ne serait-ce que d'un demi mm serait dramatique, la note ne sonnerait pas juste. Il y a en tout 24 frettes, le tracé à pris environ 2h !!! Chaque tracé étant revérifié avec les autres à de multiples reprises.
Pour les mesures, des formules sont disponibles sur le net pour connaitre l'écartement précis au 100e de mm. Le pied à coulisse est donc le meilleur allié d'une telle précision.

Le tracé effectué, place au rainurage. La aussi, il est primordiale de suivre le tracé avec précision. La scie japonaise avec guide de profondeur permet de réaliser le tout convenablement.

Collage du tout sur le manche puis affleurement de l’excédent de bois avec une mèche à affleuré monté sur une défonceuse.

7 Travail du manche - Galbe

NEXT
Préparation du galbe en haut de manche
1/6 Préparation du galbe en haut de manche
PREV

Cette étape, avec celle de la touche, était une étape redoutée. Comment obtenir un manche homogène, propre, et sans défaut.

Finalement, j'ai découvert à instrument merveilleux : la vastringue. J'ai pris un énorme plaisir à utiliser cet outil et la manche s'est fait en une petite heure.

Après avoir définir le gable du haut et du bas du manche, la vastringue qui est un rabot en soit lisse le tout avec une facilité déconcertante.

Le résultat final est très concluant.




8 Le radius

NEXT
Marquage du manche avant ponçage
1/3 Marquage du manche avant ponçage
PREV

La touche d'une guitare/basse électrique n'est pas plate (contrairement aux guitares classiques), il y a ce que l'on appel un radius/courbure.

Après réalisation d'une cale à poncer avec une radius de 12, marquage de la touche avant la réalisation du radius pour vérifier que l'ensemble de la touche à bien été retouchée.

Nous constations cette courbure sur la dernière photo.

9 Le frettage

NEXT
Le frettage
1/3
PREV

La mise en place des frettes se fait aisément dans les espaces prévus à cet effet.

Une fois posée, les bords affleurés et limés pour éviter tout coupure, un coup de cale à radius permet de réaliser la planimétrie du manche (toutes les frettes doivent impérativement être au même niveau). Un coup de marqueur permet de vérifier que toutes les frettes ont été usinée et mise à niveau quand ce dernier disparait.

10 Le corps

NEXT
Le Frêne
1/5 Le Frêne
PREV

Le corps sera en frêne.
Une fois découpé, ajusté, poncé, afin d'avoir une courbe grossièrement définitive, collage d'un placage sur la face qui sera collée contre le corps afin de créer un filet foncé. Outre le coté esthétique, ce contraste masque des défauts éventuelles ce collage (si les bois ne sont pas exactement plats par ex...)
Réalisation de la cavité micro
Montage à blanc de l'ensemble... ça commence à ressembler à quelque chose...

11 Table d'armonique

NEXT
Table d'armonique
1/8
PREV

La table d'harmonique se compose de deux planches de sycomore taillées dans le même planche de base. Mise en place en miroir afin d'avoir une symétrie de veines du bois.

Un gabarit est préparé afin de permettre un ajustement parfait de la jonction manche/table. Une fois ce dernier réalisé, usinage de la table et montage test à blanc.

Avant le collage, le remet le placage entre coprs et table pour avoir un filet de déco entre ces deux pieces et je n'oublie pas la défonce qui permettrons le passage des cables pour les micros et la masse du chevalet.

Une fois la table collée, détourage de cette dernière avec une défonceuse et une mèche à détourée.

12 Défonce mico et premier montage des cordes

NEXT
Encastrement des micro
1/6 Encastrement des micro
PREV

Les micros sont de type Jazz Bass. Je réalise donc un gabarit pour permettre un encastrement propre de ces derniers. Le tout est réalisé avec la défonceuse et une mèche à copier, j'obtiens ainsi deux cavités identiques.
Avant de retoucher le corps pour des chanfreins, je place le chevalets pour étudier les limites des chanfreins que je peux réaliser. J'en profite pour vérifier que les cordes sont bien parallèles (de toute manière, à ce stade ce n'est plus rectifiable), et tout est OK.

13 Chanfreins et autres finitions

NEXT
Travail sur la jonction manche corps
1/8 Travail sur la jonction manche corps
PREV

Cette étape des chanfrein permettra un mise en valeur de l'instrument. Différentes zones sont à considérer, les jonctions tête/manche, manche/corps et le chanfrein de la table pour mettre en évidence le filet de placage.
Les photos parlerons plus qu'un grand discours.

14 Réalisation des boutons

NEXT
Petit cube de wengue
1/3 Petit cube de wengue
PREV

Pour les réglages de volume et tonalité, j'ai besoin de trois boutons à monter sur les potentiomètres du kit micro basse. Je les réalise en bois à partir du reste de wengue. Un coupe de ponçage d'un cube monté sur un perceuse et le tour est joué.

15 Mise en place de l'électronique

NEXT
Perçage des emplacements pour les potentiomètres
1/4 Perçage des emplacements pour les potentiomètres
PREV

Avant de réaliser le ponçage de finition, perçage des emplacements pour potentiomètres et la prise Jack. La cavité électronique sera fermée par une plaque de frêne dans vis, le tout sera fixé par amants.

16 Finition et vernis incolore

NEXT
Mise en sous couche et vernis mat
1/3 Mise en sous couche et vernis mat
PREV

Une fois le travail du bois effectué, place à la finition. Après de nombreuses heures de ponçage à la main, grain 120, puis 180, puis 240 puis 320... mise en place d'une cabine de peinture improvisée pour le passage à la sous couche incolore (4 couches) puis vernis bombe MAT (10 couches).

17 Résulat final

NEXT
La basse
1/2 La basse
PREV

Et voici le résultat de tout ce travail, bien supérieur à ce qui était prévu. L'instrument est jouable et n'a rien à envier à une basse manufacturée. Bien sûr, il y a des défauts, mais je ne suis pas luthier non plus.

Ce projet m'aura aussi permis de comprendre la conception et les réglages de l'instrument, ce qui fut également très formateur dans ma pratique musicale amateur.
Il m'aura également permis d'apprendre de nouvelles technique sur le travail du bois, l'utilisation de nouveaux outils (défonceuse Bosch et vastringue achetés à l'occasion de ce projet).

Un beau projet en sommes qui ne sera sûrement pas le dernier.

18 Maintenant, il ne reste plus qu'a jouer ...


10 commentaires

vers « Et pourquoi pas un instrument de musique, bricolage mais pas que... »

Beau projet, pas commun.

Par contre je crois que les étapes de réalisation sont un peu mélangées.
2017-11-05 18:13:48

Merci. J'avais pourtant vérifier que tout soit en ordre, mais à priori ça a encore bougé. je rectifie cela, en espérant que ça tienne cette fois ci.
2017-11-05 22:46:58

Pas grave cela arrive de temps en temps.
2017-11-06 09:10:50

Effectivement, ce n'est pas commun comme projet.
Très sympa en tout cas le résultat final !
Reste plus qu'à nous mettre une petite vidéo pour nous montrer la guitare en action ;-)
2017-11-06 12:31:58

Du très beau boulot !
2017-11-06 14:29:49

super !!!!! beaux travail !!!!
2017-11-07 18:54:37

Beau projet merci pour les détails.
2017-11-09 15:20:48

SUPERBE BOULOT ET BELLE RÉALISATION.
2017-11-12 08:03:30

Merci pour vos commentaires :-)
2017-11-12 18:09:50

Pas d'autre choix que de te mettre 5 puces pour ce projet et de te donner ma voix pour être "Maître bricoleur".

Chapeau bas !
2017-11-15 15:51:11

S’inscrire / se connecter !