économies d'énergie.

4 novembre 2015, 23:47
bonjour, Les économies d'énergie, c'est le sport nationnal. Certes, il faut sauver la planète, mais il faut aussi ne pas trop vider notre porte monnaie.

Supposons un logement en copropriété chauffé par exemple à l'électricité :
- s'il est en rez-de-chaussée, et même si la chape de sol est isolée, il sera froid, surtout s'il y a du carrelage au sol...
SOLUTIONS : - la plus simple avec minimum de travaux : - mettre un revêtment PVC un peu épais qui coupera le froid du sol.
- ou alors, parquet flottant avec une couche de 5 mm d'épaisseur de préférence en polystyrène vert. A noter qu'on peut superposer deux couches croisées. Là on coupe un peu mieux le froid.
Attention cependant : les portes intérieures, il est assez facile de les recouper pour tenir compte de la différence de hauteur, et laisser un passage pour la circulation d'air pour la VMC (environ 15 mm) Pour les portes fenêtres ouvrantes en PVC on ne peut pas les recouper, donc, rester au revêtement PVC qui doit passer.
Si c'est une baie coulissante, pas de problème, on pourra toujours mettre un couvre joint sur le bord.

Mais aussi : PENSER AU PLAFOND. Les calories produites par notre chauffage vont chauffer la dalle du plafond, donc le plancher du voisin qui lui, de ce fait, a besoin de moins chauffer... Si on peut faire un faux plafond avec un peu d'isolant dessus, on garde davantage la chaleur pour soi, et l'expérience montre qu'on sent une nette différence. En effet, la chaleur devra traverser l'isolant pour chauffer la dalle (sol du voisin). Même avec une épaisseur assez faible (on ne peut pas trop baisser le plafond), ça chauffe beaucoup mieux. Et ça peut tout à fait seressentir sur la facture.

Le sujet de l'isolation est très vaste, et là, on n'a envisagé que le cas de logements assez récents.

A NOTER que si vous êtes en chauffage collectif, les économies que procureraient l'isolation que vous feriez dans votre appartement profiteront à l'ensemble de la copropriété, et pas seulement à vous qui avez fait les frais. Mais si vous êtes en rez-de-chaussée dans un immeuble assez ancien, isoler un tant soi peu le sol, améliorera votre confort, car vos radiateurs seront plus efficace en diminuant les déperditions de cette paroi froide. Et l'isolation du sol est assez simple et relativement peu coûteuse.
Evaluer: Note 0 évaluations
Isoler est une bonne chose.
Pouvoir isoler pas toujours évident.

Il est certain que chauffer un appartement ou une maison isolé coute moins cher à chauffer...

Certainement que c'est là qu'il faudrait pouvoir mutualisé les choses.
Pouvoir rue par rue, aider les gens à s'isoler à moindre frais.
Et là d'un coup nous aurions ville par ville, village par village des gens qui pourraient avoir un meilleur confort de vie et aider au mieux la planete à aller mieux.
30 millions, 40 millions de foyers isolés, ce serait top !

 

bonjour, Si vous avez des murs très froids, mais pas de remontées humides du sol, et que vous ne puissiez pas vous lancer dans une véritable isolation, pour raison financière ou autres, vous pouvez coller un DEPRON qu'on trouve en 3 et 6 mm d'épaisseur.

On sait que la chaleur se précipite vers les parois froides pour aller les réchauffer, Or les murs froids non isolés transmettent à l'extérieur la chaleurqu'ils absorbent pour aller chauffer les oiseaux.

Le Dépron limitera la déperdition, même si sa faible épaisseur ne lui permet qu'une faible isolation.

Si vous avez des radiateurs de chauffage central contre des murs non isolés, là aussi c'est la cata. Si vous êtes locataires ou que vous soyez limité financièrement, glissez-y un carton plat propre ou même deux si ça passe. Beaucoup moins de chaleur ira se perdre dans le mur.

Vous pouvez même y mettre par dessus du papier cadeau argenté qui coûte très peu cher et ressemble à de la couverture de survie. Vous scothez tout ça derrière et vous le mettez derrière le radiateur.

Le carton isole et le papier renvoie le rayonnement du radiateur. c'est une bonne solution très peu coûteuse ou même gratuite si on ne prend que le carton.

Mettez rideaux et double rideaux qui dépassent pour la nuit.

Vous avez aussi ce système qui peut servir pour ne consommer qu'un minimum, et peut être utilisé dans une véranda qui est très difficile à chauffer, ou dans tout autre pièce qu'il est difficile de chauffer ou bien si on a des difficultés financières :
https://www.youtube.com/watch?v=7D19A6lD8w4

 

Dernière modification par frileux64 ; 22 novembre 2015 à 22:56. , Motif: oubli
Frileux, je trouve que ça serait une bêtise d'isoler pour si peu,car ça cassera l'inertie de ce mur du coup.. Mais pourquoi pas le coller en extérieur

Niveau économie / écologie d'énergie. Isoler à la paille puis un enduit terre déçu c'est top , on ne pourra jamais trouvé meilleurs solution.
Les 2 seuls points noir
On se retrouve avec des murs de 50cm d'épaisseur et c'est pour cela que les méthodes de construction paille on était abandonné par les anciens c'est que ça demande pas mal de temps et d'énergie physique.


Si vous avez des grilles pains en guise de moyen de chauffage aller récupérer des briques placer les devant les radiateurs en prenant soin de laisser de l'air passer. La chaleur sera stocké dans les briques et se diffusera petit a petit

 

bonjour, Si le mur n'est pas isolé par l'extérieur, il prend la chaleur du chauffage, et la distribue aux oiseaux. De l'inertie dans ces conditions... il n'y en a pas, puisque la chaleur fout le camp.

Et chauffer des tonnes de pierres ou de parpaing, ça prend beaucoup d'énergie, même avec une isolation extérieure, et il faut maintenir es tonnes de pierre en température. Et comme les gens veulent chauffer le moins possible, ça devient compliqué.

Le Dépron c'est lorsqu'on ne peut pas faire de vraie isolation. On garde un peu plus la chaleur pour les habitants avant de chauffer les murs. Que les habitants n'aient pas froid, c'est le principal, non ?

On ne peut pas mettre de la paille partout, notamment en appartement en copropriété, et même dans les maisons en lotissement, même si c'est un bon isolant qui prend beaucoup de place tout de même..

D'un côté, il y a l'idéal, de l'autre côté, il y a ce qu'on peut faire.

 

arvorig  
J'ai déjà utilisé le depron pour une maison ancienne et ça marche bien.

 

arvorig  
Chez nous on programme le poêle à pellet pour passer à 20 h 00 de 19°5 à 16°
jusqu'à 8 h 00 du matin ou il reprendre le 19°5.
Comme la nuit la température ne descend pratiquement jamais en-dessous de 16°
il ne se rallume pas dans la nuit.
De vraies éconocroques

 

bonjour, dans les supermarchés, on voit de plus en plus, du revêtement plastique en carrés qui s'imbriquent les uns dans les autres qui sont posés sur le carrelage du sol.

Et on a l'impression que le chauage est plus efficace, et il y fait meilleur.

Et ce n'est pas que psychologique. idée à suivre.

 

D'autres directions ? Avis ?

 

bonjour, Ne pas négliger l'effet des rideaux devant les fenêtres, on peut mettre des rideaux fins en les doublant (deux rideaux superposés) le jour passe très bien) il ne faut pas trop froncer et les mettre le plus près possible de la fenêtre, et des doubles rideaux pour la nuit.

On peut facilement contrôler l'effet avec un thermomètre infrarouge. Bien sûr, c'est efficace avec des simples vitrages, mais aussi avec des doubles vitrages. Le meilleur des doubles vitrages ne vaut pas un mur même moyennement isolé.

ça va dans le sens de la COP 21 : garder le chauffage pour soi au lieu de le laisser échapper dehors. Et tout ça sans faire forcément des dépenser pharaoniques qu'on n'est pas toujours en mesure de faire et qui ne peut pas forcément être amorti.

 

Dernière modification par frileux64 ; 19 décembre 2015 à 11:54.
Oui il y avait cette phrase culte, "Mais pourquoi tu chauffes dedans, c'est dehors qui fait froid ...." hé hé !

 

bonjour a tous, je suis nouveau, et j,ai besoin de lumiéres sérieuses,pour faire des économie de bois ,j,ai l,intention de monter un mur de convection en briques refractaires, derriére mon poele a bois, de 80 cm large sur 80 cm de haut en 11 cm d,épaisseur(pour commencer). y a t il une personne qui ai déjà fait ce genre de travail et quel en sont les résultats. merci

 

bonjour, Je n'en ai jamais fait, mais si je devais en faire, je ferais comme une niche pour le poêle, c'est à dire un mur en briques pleines à distance d'au moins 30 cm sur les côtés, et seulement 15 à 20 cm à l'arrière, et à partir de 50 cm du sol, je mettrais de la brique réfractaire ou alors depuis le sol pour ne pas compliquer.

Et dessus, je ferais une partie soit plane, soit incurvée, mais à au moins 40 à 80 cm au dessus du poêle. Dans le bas derrière, à environ 15 cm du sol, je laisserais deux ou trois orifices dans le mur en briques pour laisser passer l'air qui monterait pas convection naturelle. Ceci dit, il faut beaucoup de poids de briques si on veut que ça chauffe pendant plusieurs heures

Il faudra aussi laisser le passage du tuyau.
A noter qu'un poêle avec le départ derrière doit avoir un meilleur rendement, même s'il est plus difficile à allumer car le tirage est moins bon.

Lorsque le poêle serait bien chaud, le mur chaufferait, et particulièrement sur le dessus.
Le dessus d'un poêle est particulièrement chaud, donc on imagine la partie en brique au dessus. qui pourrait être plus épaisse. Reste qu'il faut faire quelque chose qui tienne, et utiliser du ciment réfractaire et armer en ferraille.

 

Outils de la discussion Rechercher
Modes d'affichage