Comment bien choisir son système de chauffage ?

22 janvier 2016, 11:05
Comment choisissez-vous votre système de chauffage ?

Quels sont vos critères ?

Quelle est selon-vous la solution la plus économique ? La plus écologique ?

Merci pour votre partage !

L'équipe Bosch Online
chauffage, hiver, maison, système de chauffage chauffage, hiver, maison, système de chauffage
Evaluer: Note 1 évaluation
très bon point votre post, mais je ne saurais pas y répondre nous cherchons également quel type de chauffage mettre dans notre future salle de bain de 6m2.

 

bonjour, Une salle de bain, on n'y passe que très peu de temps, alors si on veut bien se chauffer et que ça ne coûte pas cher, on met un radiateur soufflant électrique de préférence céramique qui souffle de l'air plus chaud. Et on ne le fait fonctionner que le temps de présence dans la pièce. Vu la faible durée d'utilisation, la consommation d'électricité est anecdotique.

Il chauffe très très vite, c'est instantané, et on n'oublie pas de l'arrêter avant de sortir. Comme il fait un léger bruit (ventilateur) on l'entend ce qui permet de ne pas oublier.

Sinon, le meilleur chauffage est le chauffage le plus adapté au logement et surtout en tenant compte de la surface à chauffer.

Le chauffage au bois, c'est très bien pour une maison individuelle. Il est souvent en complément d'un chauffage principal au gaz, au mazout, mais parfois il est utilisé quasiment seul, si la maison est bien isolée, et si on a un poêle qui garde la chaleur un certain temps après instinction, car il n'est pas possible de s'occuper du poêle toute la journée lorsqu'on travaille.

Pour chauffer un petit logement en copropriété genre studio ou T1 bis, le chauffage électrique reste intéressant par rapport à un chauffage au gaz.
En effet, un chauffage au gaz nécessite un abonnement gaz à 200 euros et l'entretien de la chaudière à 100 euros, soit 300 euros de frais fixe, autant que pour une maison de 100 ou 150 m2. Et avec les 300 euros économisés, ça paie une bonne partie du chauffage électrique. Mieux vaut des radiateurs à inertie (fluide ou autre) qui sont plus confortables.
Le chauffage électrique est très souple, et cette souplesse facilite les économies. Bien sûr, mieux vaut avoir une bonne isolation.

Pour les maisons, les pompes à chaleur avec planchers chauffant sont réputées être économiques, mais c'est un gros investissement difficilement amortissable surtout que l'espérance de vie des PAC AIR/EAU n'est que de 15 à 20 ans suivant les marques, donc au final... pas tant d'économies que ça.

Le chauffage gaz de ville revient un peu plus cher à l'usage, mais les chaudières sont moins chères et ont une plus longue espérance de vie.
Attention au gaz propane qui revient aussi cher que du chauffage électrique, donc à éviter.

Le chauffage au bois, intéressant en maison particulière (il faut pouvoir stocker)
Le poêle à pellets, c'est un chauffage au bois (pellets) qui est réglable et qui peut tenir facilement 24 h sans qu'on s'en occupe. Mais il faut acheter les pellets.

Le chauffage au fioul, en perte de vitesse, mais qui cependant est utilisé en campagne avec en même temps un insert ou un poêle à bois. Le fioul est très peu cher depuis quelques temps. (nettement moins cher que le gaz de ville, et pas d'abonnement).

Il ne faut cependant pas oublier l'importance de l'isolation qui permet de réduire considérablement les besoins de chauffage et de "moins réchauffer la planète" et de moins polluer.

Il faut éviter les chauffages sans évacuation qui polluent l'air qu'on respire, consomme tout l'oxygène, produisent autant d'eau sous forme de vapeur que de combustible consommé (pétrôle, gaz, éthanol). Et ça augmente le taux d'humidité ce qui rend les logements insalubres et plus difficiles à chauffer. Sans compter que ça revient largement aussi cher que du chauffage électrique équivalent. Ce n'est pas sur la facture EDF, mais sur la note des courses, mais ça ne change rien. Et ça nécessite une telle aération que ça annule le chauffage fourni. ça va bien sur les marchés, pour bricoler dans un garage dont le portail est loin d'être étanche, mais c'est tout. sans parler des asphyxies et des incendies qu'il y a chaque année.

Donc pas de règle générale pour choisir son chauffage.

 

Un bon résumé de la situation. En effet chaque cas est particulier, il ne peut pas vraiment être apporter LA solution.

 

@frileux64: merci pour tous vos conseils. Qu'avez-vous installé chez vous comme système de chauffage ?

 

Bonjour, Ma maison de 1975 (début de l'isolation 5 cm de LV entre parpaing et contre cloison brique) est mitoyenne des deux côtés opposés : mes voisins me chauffent.

Elle est équipée d'un chauffage central avec chaudière à mazout. c'est la deuxième chaudière, elle a près de 28 ans, et ne fait que le chauffage. Déjà à cette époque, les chaudières étaient isolées et chaufaient très peu la pièce.
Je consomme environ 1200 litres pour 120 m2. Cette année on consommera moins, car il n'a pas fait froid, de plus j'ai la façade plein sud qui est chauffée par le soleil et ça bloque le thermostat qui ne déclenche plus lorsque le soleil tape, sauf grands froids.

Tant que ça fonctionne, je ne change rien, surtout que le mazout a bien baissé de prix depuis un certain temps, et que ça risque de durer un moment.

Quant à la pollution, il faut savoir que le chauffage au bois produit des particules, alors qu'on le présent e comme écolo, et les poêles très chers qui soit disant polluent moins, en réalité, ils produisent des particules encore plus fines plus problématique.

J'ai un peu amélioré l'isolation.

J'aimerais installer une PAC AIR/AIR (clim reversible inverter) avec un ou deux splits pour assurer l'essentiel du chauffage, et le chauffage mazout complèterait par grands froids par exemple.

c'est économique, très souple d'emploi, ça chauffe très rapidement, et l'achat et l'installation coûterait environ 3000 euros.

 

il faut voir maison ancienne et maison neuve.
en neuf maisons standard 110M2
un chauffage elec radiateur reviens a 5000€
un radiateur elec au sol .. idem.. voir parfois moins.
mais avec la RT 2012, il est très difficile de passer avec ce type de chauffage.
l’électricité devant être utiliser ailleurs .
une PAC air/eau en plancher chauffant env 7500€.. mais la note de chauffage avec env 30 a 40% de gains.. rentabilise l'installation en 6ans maxi. ( et homologué RT2012)
le fioul... cela reste a voir si il restera aussi bas que maintenant... le soucis du fioul et qu'il n'etait pas couteux avant et qu'il chauffer des maisons non isolé... alors effectivement quand le prix monte.. ce qui était ridicule devient important.
en plus le fioul , c'est binaire.. et souvent la puissance n'est pas adapter, optimiser, vu qu'on surdimensionné les chaudières avant.


le bois.. comme frileux faut stocké et gérer l'alimentation en manuel.
en campagne c'est bien en centre ville ... .

le pellet.. je tiens 3 jours avec 1 sac...

avant de parler économie chauffage, il est préférable d'isoler la maison et de chasser les fuites...
j'ai fait installer un poêle a grannulé. a coté 2 fenêtres vieille , mais double vitrage .. 4/10/4.. mais ... un courant d'air outch le poele tourner 24/24 1 sac par jour.
changement de fenetre, et recherche de la fuite.. et la le poele tourne sur 1 sac en 3 jrs..

ma maison fait 140M2 je chauffe pour env 500 € par ans, l'isolation refaite, j'espere tomber au 300€. chauffage bois insert 14KW, Poele grannulé 2-10KW, et chaudiere 29KW..

le bois Gratuit pour moi j'ai un bois mais faut le faire. et le récupere des chutte de chantier.
installation d'un poele a pellet pour gerer quand je ne recharge pas l'insert.

 

arvorig  
Chez moi poêle à granule/pellet rien d'autre, maison individuelle, 1 sac pour 2/3 j = 3,85 €
Dépense 300€ par an

 

careli  
Nous avons un chauffage central au fioul + une cheminée foyer fermé, avec des gaines 3 sorties d'air chaud à l'étage
Nous comptions changer le chauffage au fioul par un pompe à chaleur aérothermique, mais l'état a supprimé les subventions, puis le fioul a énormément baissé, donc on changera juste la chaudière contre une plus économique et efficace
Le changement de cheminée foyer ouvert en foyer fermé nous a permis de gagner énormément en efficacité (réduction de consommation, et chauffage de l'étage)

 

bonjour, ATTENTION à la chasse aux fuites avec des poêles qu'ils soient à bois ou à pellets....

Lorsqu'il y a combustion, il faut de l'oxygène, donc de l'air, alors avoir une maison le plus étanche possible ça peut être dangereux. Ne pas se laisser trop avoeugler par ce qu'on raconte à la télé. Des économies, je veux bien, mais il faut réfléchir et ne pas mettre sa vie en danger. Un détecteur de CO 2 ne serait pas un luxe, c'est encore plus utile qu'un détecteur de fumée, même si l'un ne remplace pas l'autre.

Quand au chauffage électrique dans une maison de 110 m2 à 5000 euros/an...... Il faut qu'elle ne soit pas du tout isolée, et là, c'est carrément pas raisonnable de chauffer à l'électrique dans une maison qui n'est pas isolé. Et à 5000 euros, on ne doit pas trop baisser le thermostat lorsque les pièces sont inocupées.

Il faudrait au minimum installer un poêle dans le séjour de façon à ce qu'il puisse chauffer l'ensemble au moins en partie pour que le chauffage électrique ne devienne qu'un appoint à utiliser de façon ponctuelle.

 

chaudière au gaz a ventouse .
avec le chauffage gaz l’aération est obligatoire .
pour le confort et le plaisir j'installerais bien un petit poêle a bois et pellets dans le séjour !!

 

Comme précisé par beaucoup de monde sur cette thématique, la difficulté est d'allier confort, agrément et économies.

Nous venons avec ma compagne d'acheter une maison à rénover dont les anciens propriétaires ont choisi de renoncer au confort chaudière à gaz pour passer sur un poële de masse finlandais. Ne connaissant pas bien ce procédé, nous avions prévus dans un premier temps de supprimer ce type de chauffage imposant pour passer à une chaudière gaz à condensation. Mais nous nous sommes rendus compte de l'intérêt et de la puissance de ce poële qui chauffe de manière continue avec sa masse.

Nous avons demandé un devis à plusieurs artisans plombiers qui n'ont pas été capable de prendre en compte l'existence du poële combinée à une chaudière gaz.

Aussi nous avons diligenté une étude thermique pour faire le point. Certes, le prix de 400€ peu paraître élevé mais le résultat est que nous savons désormais quel type de chauffage il faut par zone et quel isolation il faut mettre à quel endroit de la maison.

Il en résulte que nous allons conserver le poële de masse qui sera notre chauffage principal et complémenté avec du chauffage électriques dans les zones périphériques soit avec du plancher chauffant électrique soit avec des radiateurs à inertie.

 

arvorig  
Nous connaissons tous les dangers du poêle à bois, c'est pourquoi un entretien/inspection régulier est indispensable. Nous avons installé également un détecteur de monoxyde en complément du détecteur de fumée.

 

Envoyé par frileux64
Lorsqu'il y a combustion, il faut de l'oxygène, donc de l'air, alors avoir une maison le plus étanche possible ça peut être dangereux. Ne pas se laisser trop avoeugler par ce qu'on raconte à la télé. Des économies, je veux bien, mais il faut réfléchir et ne pas mettre sa vie en danger. Un détecteur de CO 2 ne serait pas un luxe, c'est encore plus utile qu'un détecteur de fumée, même si l'un ne remplace pas l'autre.
Tu voulais sans doute parler de monoxyde de carbone CO et non du CO2 (dioxyde de carbone)

Envoyé par frileux64
Quand au chauffage électrique dans une maison de 110 m2 à 5000 euros/an....
Je pense que BrutosNutos parlait de l'investissement et non du coût annuel. Pour notre maison de 120m2 nous sommes plutôt sur un budget électricité de 2200 euros par an tout compris (chauffage, eau chaude, lumière, électroménager, et abonnement)

 

alors il ne faut pas confondre fuite et aération... les bouches d'aération nécessaire au fonctionnement ne sont pas des fuites.
par contre les fenêtres mal posées etc... sont source de fuites.
et je ne parle pas des isolant mal posé. tu peux aussi voir les boitiers electriques. etc...
les joints des fenetre vieille de 20 ans ...
la cheminée ouverte .. etc..

ensuite . la belle connerie sur le poele a pellé. si tu le pose conforme. tu as soit : une aération à proximité, calculer en fonction de la puissance.
soit tu as un poele à ventouse qui n'a pas besoins d'aération.
c'est la norme...
donc ton histoire de fuite ou pas sur les poele a pelé.. encore une chose qui est faux.
.................................................. ................................

je parlais de l'installation. vu que en maison neuve on part de ZERO, au niveau prix..

alors la maison étanche.. il faut arrêter a la voir comme ca. chasser les fuites ne veux pas dire ne plus aérer , simplement une fuite et une fuite.
a croire que avoir une perte de quelque goute sur le réseau d'eau n'est pa grave. etc..
contrôler et économiser l'eau, comme le chauffage, n'est pas une connerie.

après boucher les arrivé d'air nécessaire au fonctionnement, je n'appelle pas cela de l'intelligence. elle sont obligatoire..

chaudiere a Gaz pareille soit grille de ventil soit ventouse.

 

jolec ,

pour le chauffage, deja prendre un chauffage a condensation en complément est une betise , la condensation , % a gagné, ne fonctionne que quand on est chaud...
il faut donc l'oublier sur les planchers chauffant ou sur un complément.
c'est comme prendre une voiture avec 6 vitesse , quand on ne fait que de la ville...

effectivement avec un tel poele. le calcul et simple.
radiateur elec en complément.
il faut néanmoins travailler sur l'isolation.
et pourquoi pas une VMC double flux. mais a voir si l'invest et rentable.

attention au chauffage au sol elec en rennov. certain n'isole pas le sol... ou pas assez.

 

Outils de la discussion Rechercher
Modes d'affichage