Ciment

Le ciment est une poudre servant de liant ou d'agglomérant.

Ce mot recouvre plusieurs matériaux et/ou concepts depuis le ciment d'une civilisation jusqu'au ciment utilisé  par les dentistes, en passant par le ciment du maçon.

Le ciment employé en maçonnerie est connu depuis les égyptiens et sa fabrication ainsi que ses constituants ont varié au cours des âges. Et même le ciment actuel connaît plusieurs variantes : portland, ciment prompt, ciment blanc, ciment fondu  ...  certains matériaux comme le plâtre ou la chaux sont aussi considérés comme des ciments. 

Schématiquement, le procédé de fabrication :

Le ciment tel qu'on l'entend le plus souvent est un mélange en proportion variable d'argile et de calcaire dans lequel on peut rajouter bauxite, alumine etc ...

Ces matériaux sont réduits en poudre fine et cuits ou chauffés entre 800 et 1200 °.

Après refroidissement : nouveau broyage et obtention d'une poudre à consistance de farine.

Il existe plusieurs types de fabrications et d'autres étapes, suivant le produit  et les propriétés mécaniques ou chimiques que l'on désire.

Par la suite l'ajout d'eau à cette poudre permettra  d'obtenir une pâte dans laquelle on peut ou non ajouter des granulats de tailles ou compositions diverses : sable, gravillons, gravier, ou même des fibres : fibres de verre, métalliques ou même fibre optique afin d'obtenir mortier, béton, enduits décoratifs etc ...

Utilisations les plus fréquentes pour le bricoleur : chapes, montage de murs en maçonnerie et enduits, mais on peut mouler des objets décoratifs, des éléments d'architecture ... le ciment par sa souplesse d'utilisation et les ajouts (colorants, granulats, etc ...) permet toutes sortes d'emploi et offre une grande liberté de réalisation.