Brou de noix

le brou de noix véritable est de plus en plus rare, mais on peut facilement le fabriquer :
prendre les écorces encore vertes des noix, les piler ou les mixer, mettre dans un bocal fermant hermétiquement, couvrir d'eau bouillante.
Laisser au noir une bonne semaine, filtrer, utiliser (un collant ou un bas + un entonnoir font très bien l'affaire)


conserver toujours au noir  dans un bidon opaque par exemple, cela se conserve des années et est beaucoup moins nocif que la plupart des teintures actuelles

le brou de noix actuel ( celui du commerce) est en réalité bien souvent de l'extrait de cassel obtenu à partir du lignite, bien moins cher que le brou de noix traditionnel

les deux servent à teinter le bois et peuvent être utilisés avec huile de lin, essence de térébenthine, liants ou avec des matières plus ou moins surprenantes telles que bière ou oeuf .... ou tels quels. Par contre je recommanderais de faire les mélanges juste au moment de s'en servir

on peut obtenir une palette de teintes allant du doré au noir suivant la dilution et le nombre d'applications.