Test produit de la meuleuse angulaire PWS 1000-125 CE

Les membres de la communauté le-coin-des-bricoleurs.com testent les outils
électroportatifs Bosch

Test PWS 1000-125 CE 4 commentaires
Du 08/03/2016 Modifié 2016-03-08 10:58:36
Introduction
 
La meuleuse d’angle PWS 1000-125 CE est la première que  j’ai vraiment pu utiliser, je suis donc un grand débutant sur ce type d’outils. Mon test et mes remarques sont donc à prendre en compte en gardant en tête cette situation.
 
Déballage
 
 Livrée par transporteur en une journée, j’ai récupéré le carton en point relais. C’est un carton très volumineux qui remplissait presque la moitié du coffre de ma modeste C3.
Une fois le carton ouvert, on trouve la meuleuse livrée dans une mallette rigide de taille assez conséquente, je ne m’attendais d’ailleurs pas à ce qu’elle soit aussi imposante. Mais c’est un bon point d’avoir une telle mallette, ça évitera les problèmes de destruction progressive que je rencontre avec les outils fournis uniquement avec un emballage en carton.
A l’intérieur, le contenu est minimaliste (voir photo) : La meuleuse, la poignée  latérale, la clé de verrouillage et la notice.
Naïvement je m’étais attendu à trouver un disque « universel » pour démarrer, mais vu la cible « expert » de cet appareil, ça parait logique que l’acheteur soit déjà équipé. Ou s’il ne l’est pas, il sait déjà quel consommable il voudra acheter et n’aura que faire d’un disque « moyenne gamme ».
Dans mon cas, je suis donc allé directement trouver un disque de tronçonnage et une brosse de ponçage pour pouvoir procéder au test.
 
Notice
 
La notice est disponible en plusieurs langues, et s’étend sur de nombreuses pages sur les aspects relatifs à la sécurité lors de l’utilisation de l’appareil. Ca prend tellement de place que je pense que personne ne lira ça en détail, un peu comme les conditions générales d’utilisation que personne ne lit quand on installe un logiciel.
Malgré tout, j’y ai appris qu’il est plus que recommandé  d’utiliser le pare éclats avec une brosse de ponçage. Malheureusement, il n’est pas fourni dans le coffret, et je ne suis pas sûr qu’il soit simple à trouver vu qu’il n’est même pas présent sur le site de Bosch.
Les schémas sont assez clairs, mais à la première lecture je n’avais pas trouvé celui expliquant quoi faire de la rondelle intermédiaire et de l’écrou plat de serrage quand on utilise une brosse. C’est dommage, je n’étais pas sûr de procéder de la bonne manière. Mais comme la brosse ne m’est pas restée dans les mains, ni ne s’est envolée chez les voisins, je pense que j’ai fait comme il faut en ne mettant aucun des deux éléments de serrage, vu que la brosse est équipée d’un filetage du bon type (M14). A la deuxième utilisation, j’ai lu plus en détail le texte et j’ai enfin compris le schéma : Il faut enlever le carter et n’utiliser ni porte outil, ni écrou. Donc au détail près du carter que j’avais laissé, je ne m’étais pas trompé.
Instinctivement, j’ai voulu essayer de faire tourner la partie grise (carter d’engrenage) par rapport au reste du corps (en vert). Evidemment, ça n’est pas possible par simple rotation à la main, mais la notice mentionne que l’on peut le faire par quart de tours successifs en dévissant les 4 vis qui relient la tête au reste du corps de la meuleuse. Certes, c’est faisable, mais ça impose de démonter la barre de blocage du carter sans quoi deux des quatre vis sont pratiquement inaccessibles. Il serait peut-être nécessaire que la notice le précise.
 
Prise en main
 
La meuleuse est « massive », son poids est non négligeable (2kg) par rapport à ce que j’ai l’habitude de manier. Mais c’est quelque part assez rassurant, on n’est pas face à de la pacotille premier prix. Un autocollant sur la face intérieure du carter (photo) reprend les conseils relatifs à son positionnement. En clair, il faut que les trois points d’accroches soient en place pour être en sécurité. La manipulation est assez simple mais nécessite quand même deux mains, comme on peut le voir sur la vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=wXWLinkCOd8

On peut placer la poignée à droite ou à gauche, ce qui permet à tous de travailler en fonction des possibles obstacles. Par contre, pour un tronçonnage à la verticale, j’aurais apprécié de pouvoir mettre la poignée dans l’axe de rotation du disque. Au final, la poignée est très bien placée  pour décapiter un zombie, mais pas si bien que ça si on ne veut que lui couper un bras ;-)
 
L’installation des disques n’est pas très difficile, mais ça n’est pas un système « une main » comme le SDS sur une perceuse. Ici, on reste dans le manuel, il faut bloquer la rotation de l’axe via le bouton situé sur la partie opposée du carter  pendant que l’on visse au plus fort l’écrou de fixation avec le clé de blocage.
Deux inconvénients se présentent cependant : La clé « saute » facilement et le bouton de blocage est assez dur, on ne sent pas toujours bien si on l’a assez enfoncé.
La notice mentionne un écrou « SDS clic », mais encore une fois, il n’est pas présenté dans le programme d’accessoire actuel sur le site web.
 
Démarrage et no-volt release
 
Au premier démarrage, comme d’autres testeurs, j’ai remarqué que le bruit fait par la meuleuse était assez « sec », comme un engrenage peu ou pas graissé. Alors comme les autres, je l’ai ouverte et après avoir réparti la graisse sur les pignons, le bruit est bien meilleur. Pour vous faire une idée, voici une vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=ZR9SnBu0fHw

Je ne sais pas si c’est dû au transport, mais peut-être faudrait-il trouver un moyen pour que cette graisse ne se promène pas autant. Ou alors, nous nous sommes tous inquiétés pour rien et avec la chaleur elle serait devenue fluide et aurait migré d’elle-même sur les pignons ?
Cette meuleuse, comme beaucoup d’autres, est équipée d’une protection anti redémarrage en cas de coupure de courant. On trouve parfois cette fonction sous le nom Restart Protection ou No-Volt Release.
L’idée de base est que si l’alimentation électrique de la meuleuse est coupée alors qu’elle  est en marche, elle ne redémarrera pas quand le courant revient, même si le bouton « marche » est sur la position « on ».
On évite ainsi que l’engin se « sauve » s’il est posé par terre ou ne blesse quelqu’un situé à proximité, et c’est un vrai bon point pour la sécurité.
Vous trouverez dans la vidéo suivante une démonstration de cette fonctionnalité :
https://www.youtube.com/watch?v=Pv8HruM_Sr0
 
Par contre, lors de la coupure de courant, l’arrêt de la rotation n’est pas immédiat comme il pourrait l’être sur certains outils (tronçonneuse, perceuse), il faut donc bien attendre que le disque soit arrêté pour poser la meuleuse.
 
Utilisation
 
Une des premières utilisations à laquelle j’ai pensé pour cet outil est le décapage des pièces métalliques, et notamment les tours de fenêtres de notre maison sur lesquels la peinture commence sérieusement à partir en miettes. Vu les températures négatives du moment, cela attendra quelques semaines, mais je me suis quand même entrainé sur une grosse poutre qui passait par là :
https://www.youtube.com/watch?v=b5-qpoYTyls
 
Comme vous le voyez, la brosse ne ralentit pas malgré la pression et les traces de peinture et de rouille sont enlevées  sans effort. Je pense donc que je n’aurais aucun mal à décaper comme il faut les huisseries le moment venu, je posterai des informations là-dessus quand ça sera fait.
 
Etant d’un naturel assez dispersé, je travaille sur plusieurs projets à la fois, et notamment celui de convertir un vieux PC portable inutilisable en console de contrôle pour un serveur informatique. Ca ne vous parle peut-être pas, mais pour ceux que ça intéresse, le projet est détaillé (en anglais) dans cet article : http://www.obones.com/article/27
Quel rapport avec une meuleuse me direz-vous ? J’y viens, j’y viens, mais quelques explications tout d’abord :
Je souhaite récupérer la partie supérieure de la carte mère du PC, celle avec les connecteurs, tout en me séparant du reste pour ainsi libérer de la place dans le boitier.
Habituellement, je réalise les découpes de petits circuits imprimés avec un mini outil avec des disques de tronçonnage. L’ayant acheté pendant mes études, je n’avais pas les moyens de m’équiper en Dremel, mais si une bonne âme passe par là…
Voici une vidéo de la découpe de cette carte mère avec le mini outil :
https://www.youtube.com/watch?v=KELyrcAptB0

Comme vous le voyez, un disque s’use très rapidement et on n’avance pas très vite pour de grandes distances. Du coup, j’ai décidé de mettre à contribution la meuleuse et son joli disque tout neuf. Et là, ça dépote !
https://www.youtube.com/watch?v=zUanGlPO9Oc  

Je vous l’accorde, ça n’est pas un usage conventionnel, mais ça m’a permis de faire en 10 secondes ce qui m’aurait pris presque 10 minutes à la main à cause des changements de disque.
 
Pour en revenir à un usage plus habituel, je suis retourné sur cette fameuse poutre qui passait par là. Enfin, elle est surtout restée sur le terrain depuis qu’elle a été abandonné par le précédent propriétaire lors de son départ, et n’ayant pas d’engin de levage ni de transport adéquat, je n’ai pas pu m’en débarrasser.
L’arrivée de cette meuleuse a donc été l’occasion de tenter de la découper en son milieu pour la rendre plus transportable.
Et là, autant la meuleuse n’a pas bronché, autant le disque a fondu comme neige au soleil ! Je ne m’y attendais pas, mais c’est peut-être aussi parce que n’ai pas attaqué cette poutre avec le bon sens de rotation. Voici une vidéo montrant le résultat :
https://www.youtube.com/watch?v=UU__iuz2o3Q
 
Du coup, je suis retourné m’approvisionner, et cette fois j’ai fait attention à monter le disque dans le bon sens, avec une attaque dans le bon sens de rotation. J’en ai aussi profité pour tenter de mettre en œuvre le kick-back stop. Malgré tous mes efforts et trois disques usés, je n’y suis pas parvenu. Par contre, j’ai bien eu des moments de « kick back » où la meuleuse est partie en arrière. En fait, le système « kick back stop » est là pour se prémunir contre un blocage total du disque mais n’empêche pas la meuleuse d’accrocher temporairement et donc de pousser vers l’arrière.
Il conviendra donc de garder à l’esprit que ce système est un élément de sécurité de dernier recours, dans la même veine que le freinage automatique sur détection d’obstacle : c’est bien de l’avoir, mais c’est encore mieux de ne jamais s’en servir. En effet, il est provoqué par des situations dangereuses, comme la chute de l’objet en cours de découpe, il faut donc tout faire pour éviter son utilisation.
 
Conclusion
 
Après avoir utilisé cette meuleuse pour mes tests, je peux dire que c’est du bon matériel, robuste et qui inspire confiance. Des protections sont indispensables, le bruit étant élevé et les projections plus que probables. Mais c’est là le lot de toutes les meuleuses d’angle un tant soit peu sérieuses.
Je n’ai ressenti aucune gêne à cause des vibrations, mais j’aurais vraiment apprécié de pouvoir mettre la poignée secondaire dans l’axe du disque pour plus de confort pendant les longues sessions de tronçonnage à la verticale.
Enfin, comme le coffret contient le strict minimum, il ne faudra pas oublier de vous équiper en même temps, aussi bien en termes de consommables que d’accessoires presque indispensables comme le pare-éclat.
C’est pour toutes ces raisons que je donne à cet ensemble une note de 18 sur 20.
NEXT
1/4
PREV

Ecrire un commentaire

super test!
2016-03-29 21:01:59

Idem !
2016-03-29 21:07:10

Bonjour,

J'ai enfin eu le temps et la météo clémente pour décaper les tours de fenêtres avec cette meuleuse et une brosse boisseau.
Au final, il ressort que cette meuleuse est vraiment puissante, peut-être même un peu trop pour les consommables d'entrée et de moyenne gamme.
En effet, j'avais fait mon test initial avec une brosse haut de gamme et elle a fini par rendre l'âme après l'a première fenêtre.
Je suis donc passé sur une brosse moyenne gamme, la haut de gamme étant en rupture.
C'était une mauvaise idée, les fils se sont détachés à une vitesse folle, et je ne sais comment presque tous du même coté. Du coup, ça c'est mis à trembler comme pas permis, c'était franchement désagréable. Mais la meuleuse n'a pas bronché, elle continue à fonctionner parfaitement bien malgré cet épisode de torture.

Pour faire la deuxième fenêtre, je me suis procuré la brosse haut de gamme dans un autre magasin et j'ai pu finir franchement rapidement.
2016-09-02 14:38:30

J'en retiendrai donc deux choses :

1. La meuleuse est vraiment puissante et elle va vraiment martyrisé les consommables bas de gamme, surtout s'ils sont utilisés par un novice comme moi

2. Le décapage à la brosse boisseau, ça demande de sacré protections, j'ai retrouvé des fils de métal plantés dans ma peau même à travers le jean !
2016-09-02 14:39:48

S’inscrire / se connecter !