Test produit de l'outil Multifonctions PMF 350 CES

Les membres de la communauté le-coin-des-bricoleurs.com testent les outils
électroportatifs Bosch

Une nouvelle génération d’outils oscillants 0 commentaire
Du 30/06/2016 Modifié 2016-06-30 15:02:32
Merci BOSCH et l’équipe du Coin-des-Bricoleurs pour m’avoir permis de tester ce PMF 350 CES.
Ayant acheté un modèle Bosch Professionnel GOP 300 SCE il y a 2 ans, je connaissais déjà ce type d’outil. Je vais donc m’appuyer sur cette première expérience pour donner mon avis sur le PMF 350 CES.


Vidéo du testhttps://www.youtube.com/watch?v=IZ6h9OHTK3Y


1. Qu’avez-vous pensé du transport ?
Livraison rapide, produit bien emballé.

2. Qu'avez-vous pensé du packaging ?
La mallette de rangement reprend la conception habituelle de la gamme Bosch Vert. L’extérieur est par exemple de même dimension que ma mallette de scie sauteuse PST 900 PEL. L’intérieur me semble bien conçu car les nombreux accessoires fournis étaient bien à leurs places en ouvrant la boite. D’ailleurs, certaines silhouettes d’accessoires sont dessinées pour aider à ranger les accessoires fournis (et les futurs).

3. Qu'avez-vous pensé de la notice d'utilisation ?
Comme pour la mallette, la notice reprend le format habituel chez Bosch. Elle est imprimée en plusieurs langues sur papier recyclé assez fin.
Les illustrations et les informations sont claires et il y a beaucoup de consignes de sécurité. On aimerait une version avec des illustrations en couleur pour notamment mieux visualiser les différents type d’embouts (lame à concrétion carbure…). Mais comme de nombreux utilisateurs ne lisent pas vraiment les notices ou comme moi, consultent la version numérique sur le site Bosch avant l’achat, je comprends ce choix de version plus économique (le modèle numérique pourrait néanmoins être en couleur ?).
Cependant, un grand dépliant « STARLOCK » en couleur est joint au produit. On constate qu’il y a 2 gammes d’accessoires « STARLOCK » et « STARLOCK PLUS » et que le PMF 350 CES accepte les 2.
On voit également qu’il y a de nombreuses applications possibles et de nombreux accessoires disponibles.

4. Quel était votre projet ?
Je n’avais pas vraiment de projet spécifique.
Pour moi, ce type d’outil est idéal pour effectuer de petites taches facilement et rapidement, comme couper un morceau de bois/cuivre/plastique/alu/clou/vis, poncer une petite surface ou compléter le travail d’une ponceuse, faire une découpe dans un panneau, gratter un joint avec une spatule ou une lame carbure…).
C’est un outil à avoir à portée de main.

5. Comment avez-vous utilisé l'outil ?
L’outil est fourni avec une poignée supplémentaire à visser à gauche ou à droite de la tête.
Ainsi équipé, la prise en main de l’outil ressemble à celle d’une meuleuse d’angle, et la précision est améliorée, notamment pour les découpes.
Cette poignée est équipée d’un joint en élastomère (rouge) permettant d’atténuer les vibrations. Cependant, d’après le manuel, les valeurs de vibrations sont un peu plus importantes en travaillant avec la poignée, sauf pour le ponçage. Comparé à mon outil Bosch Pro GOP 300 SCE, les valeurs de vibrations sont plus importantes pour le PMF 350 CES, mais à l’usage, on ne ressent pas de grosses différences, les 2 outils restent performants sur ce point.
Pour de longs usages, je recommande néanmoins l’usage de gants avec revêtement caoutchouteux car ils atténueront encore les vibrations.
Le système de fixation d’outil est très abouti.
Je connaissais déjà la fixation d’accessoires sans outils (= sans clé allen), à l’aide d’un levier de serrage sur mon GOP 300 SCE. Ici le levier sert uniquement à éjecter l’outil. La fixation se fait par un mécanisme à ressort permettant d’actionner fermement une mâchoire, dès qu’on appuie sur un « déclencheur » avec la surface de l’accessoire.
Concrètement, on pose l’embout sur son établi, on vient appuyer la tête de l’appareil dessus et il se clip solidement, c’est tout !
La forme d’outil « STARLOCK » a donc un intérêt pour ce système car elle permet de mieux guider l’embout vers la tête de l’appareil, grâce à un assemblage conique entre les 2 pièces.
4 embouts sont livrés avec l’appareil et sont de gammes STARLOCK différentes.
A savoir que les « STARLOCK » peuvent se monter sur tout type d’outils BOSCH (Starlock ou non) car il sont également munis des 12 petites performations de la précédente génération d’outils (PMF 180, PMF 190, PMF 10,8 Li,…et aussi les modèles Bosch pro comme mon GOP 300 SCE).
Les « STARLOCK PLUS » semblent en revanche dépourvus de ces perforations, et je constate que l’épaisseur de tôle au niveau de la mâchoire de serrage est plus importante. Il est donc nécessaire d’avoir un outil « STARLOCK PLUS » comme le PMF 350 CES pour les utiliser.
La lame « ACZ 85 EB » est un disque « STARLOCK »  permettant de couper du bois et du métal non ferreux (alu, cuivre…). Cette référence étant la même que celle de la lame livrée avec mon GOP 300 SCE, on imagine que toutes les anciennes références deviennent petit à petit compatibles Starlock.
Associé à cette lame, on peut utiliser la butée fournie en forme de couronne. Elle comporte 4 zones (= arcs de cercle) plus ou moins avancée vers l’extrémité de la lame, permettant d’entrer en butée pour des profondeurs de découpe de 8, 10, 12 et 14 mm.
En réalité, la distance entre butée et dent de découpe est inférieure de 1 mm. Si on travaille en avant de l’outil, on aura des profondeurs de coupe de 7, 9, 11, et 13 mm, mais si on travaille sur les cotés gauche ou droit de l’outil on aura bien les valeurs annoncées car elles prennent en compte les distances liées à l’oscillation de gauche à droite.
La position (rotation) de la butée peut être verrouillée par un ergot, en la soulevant au maximum. Au contraire, elle peut rester libre en rotation en la plaquant vers le bas, contre la lame.
Le plateau de ponçage (type Delta 93 mm) porte la référence AVZ 93 G. Malgré qu’il soit catégorisé en gamme « STARLOCK », mon exemplaire n’a pas les petites perforations pour la compatibilité avec les anciens outils oscillants. Je vois pourtant qu’elles existent sur le visuel du produit (probablement la dernière version du plateau) :
https://www.bosch-do-it.com/fr/fr/bricoleur/accessoires/shop-plateau-de-pon%C3%A7age-avz-93-g-3165140523400-2531360.jsp
Je trouve que le plateau est un peu trop souple. Généralement la durée de vie est plus limitée avec cette densité.
La bonne tenue des feuilles de ponçage Delta autoadhésives nécessite que l’on appui à la main sur les feuilles pour avoir une bonne accroche (surtout pour les grains grossiers).
6 feuilles sont fournies (2x grain 60 ; 2 x grain 120 ; 2 x grain 240). Je voie une évolution dans la fabrication des feuilles car les perforations pour aspiration présentent désormais un chanfrein limitant l’accroche des arêtes lorsqu’on ponce.
Un collier d’aspiration est fourni et se monte comme la butée, mais avec un serrage par levier. Il peut tourner, même levier serré, sur environ 270° (on ne peut pas le positionner juste sous l’outil).
J’ai été surpris de voir qu’il y avait un jour de 2 mm entre ce collier d’aspiration et le plateau de ponçage. Il y a tout de même une dépression qui se créée et l’aspiration fonctionne (ce n’est pas non plus spectaculaire).
Le manchon du collier d’aspiration mesure Ø30 mm extérieur, comme sur ma scie sauteuse PST 900 PEL, et s’adapte bien sur mes accessoires d’aspirateur (une marque jaune).
Une lame plongeante de référence AIZ 32 EPC, de gamme « STARLOCK », permet de scier du bois et dérivés. Comme pour la lame en forme de disque, cette référence était déjà connue de l’ancienne gamme d’outils oscillants. Ici, l’évolution ne concerne pas seulement le Starlock, car la lame a désormais une forme de coupe légèrement incurvée (pour reprendre le mouvement oscillatoire) et le corps a une silhouette dégagée (l’ancienne lame était simplement rectangulaire).
La lame PAII 65 APB reprend les mêmes avancées mais cette fois-ci la lame est de gamme « STARLOCK PLUS ». L’épaisseur de tôle au niveau du serrage est donc plus importante. La largeur de coupe est ici de 65 mm (+ oscillation). Cette gamme permet donc de travailler avec des couples plus importants grâce à des lames plus larges, ou plus longues (je vois des longueurs de 60 mm dans le dépliant, contre 50 mm pour celle-ci).
A l’usage, le PMF 350 CES est agréable à utiliser.
Bien que le niveau sonore annoncé (pression/intensité acoustique = 83/94 dB) est supérieur à celui de mon GOP 300 SCE (pression/intensité acoustique = 79/90 dB), le bruit est moins aigu et donc moins fatiguant.
Alors qu’il est plus long d’environ 2 cm, le PMF 350 CES est un peu plus léger (ou moins lourd !) que mon modèle Pro (respectivement 1,616 Kg contre 1,696 Kg). La différence peut paraitre minime mais est bien perceptible, d’autant plus que le modèle Pro a la majorité de son poids vers l’avant, ce qui augmente l’effet.
Le commutateur de mise en marche est simple, tout en évitant l’allumage accidentel (ce n’est pas une gâchette).
Le variateur de puissance est gradué de 1 à 6, pour faire varier le moteur de 15000 à 20000 tr/min (contre 8000 à 20000 pour le GOP). Les vitesses basses sont préférables pour les matériaux souples (plastiques).
Lorsqu’on allume l’appareil, on entend nettement la gestion électronique « démarrage en douceur ». Avec un wattmètre, j’ai pu également constater que la puissance consommée baissait progressivement pendant les premières secondes de démarrage, puis qu’elle s’adaptait suivant l’effort de coupe/ponçage.
Comme avec mon GOP également équipé de gestion électronique, je constate des différences de puissance consommée suivant l’embout monté sans travailler (à vide = 90W, avec lame disque = 95W, plateau de ponçage = 100W, lame star lock plus = 110W…). Le moteur s’adapte donc bien aux contraintes.
En réalisant un comparatif de découpe avec les 2 appareils et la même lame (disque ACZ 85 EB), je ne relève pas de différences perceptibles. Les puissances utiles des machines sont très proches (185W pour la PMF et 180W pour la GOP).
Je pense cependant que le système STARLOCK sera plus efficace avec des longues lames, car la forme conique et étoilée garantie une meilleure stabilité de la lame et surtout lui permet d’être maintenue plus près de la coupe, ce qui atténue l’effet ressort des lames.
Enfin, le grand « plus » de cet outil est pour moi l’éclairage intégré. Il est efficace et balaye une large zone. Il est vraiment utile si on doit par exemple travailler sous un évier. L’éclairage s’allume en même temps que l’appareil. Je pense néanmoins qu’un interrupteur pourrait être utile car il peut arriver de travailler avec l’outil orienté vers soi, et ainsi être ébloui.

6. Que pensez-vous de l'outil Bosch ?
Le PMF 350 CES est un outil multifonction (sciage, ponçage, grattage, « spatulage »…) mais aussi un outil multifonctionnalité (poignée supplémentaire, dispositif d’aspiration, butée de profondeur, gestion électronique, éclairage…).
L’outil est puissant et la compatibilité avec les lames STARLOCK PLUS permet de dépasser les performances de mon GOP 300 SCE (= haut de gamme Bosch pro sorti je crois en 2012). A savoir qu’avec le GOP, associé à une lame carbure (gamme MetalMax) j’arrive déjà à couper des vis de 10-12 mm sans trop de difficultés.
L’outil est néanmoins imposant et une section du corps plus fine pourrait mieux convenir à de petites mains.
Aussi, je pense que les surfaces « softgrip » pourraient être étendues sur tout le corps de l’outil, notamment au milieu car en le tenant d’une main, c’est souvent ici qu’on le saisi.

7. Si vous deviez lui attribuer une note de 0 à 20 laquelle serait-elle ?
Au vu de la tarification, des performances, et des accessoires fournis, je le note 19/20.
 
NEXT
20/24
PREV
S’inscrire / se connecter !