Pistolet à peinture PFS 5000 E - Nouvelle édition 0% de dilution

Les membres de la communauté le-coin-des-bricoleurs.com testent les outils
électroportatifs Bosch

Test Pistolet à peinture PFS 5000E par Bricoletout 1 commentaire
Du 20/04/2014 Modifié 2014-04-20 17:02:46
Le projet :
J’ai réalisé une bibliothèque sous pente dans la chambre de ma maison. Je souhaitais faire la finition avec une peinture de type glycero.
Ce test allait me permettre de vérifier la facilité et le résultat obtenu avec l’utilisation d’un pistolet à peinture.
 
Le contenu du carton :
Le carton de dimensions assez imposantes ( 50 cm x 42 cm x 28 cm) contient les éléments suivants :
 
  1. Le pistolet avec son godet
  2. Un 2ème godet avec son couvercle
  3. La notice
  4. Des joints neufs de godet en remplacement (3)
  5. Un tamis (afin d’éviter les « grumeaux » dans le cas d’utilisation d’une peinture venant d’une boite entamée)
  6. 3 buses pour les différentes utilisations (1 sur pistolet, les autres rangés dans un logement sur le compresseur)
  7. Un petit goupillon pour assurer le nettoyage (rangé avec les buses)
Le compresseur avec le tuyau enroulé autour (à la manière d’un dévidoir)La prise en main (notice, montage) :
La notice est complète, détaillée et claire. Comme pour tout objet il convient de bien la lire avant utilisation en utilisant les schémas fournis.
Pas de difficulté, il suffit de monter le tuyau d’un coté sur le compresseur et de l’autre sur le pistolet. Cela se fait via un système de baïonnette. Il n’y a d’ailleurs pas de sens sur le tuyau.
Les buses sont simplement vissées sur le pistolet, l’écrou est assez gros ce qui facilite la prise en main et la buse est dotée de crans pour aider à sa mise en place.
Les godets sont aussi fixés sur le pistolet via un système baïonnette (appelé SDS).  Des icones facilitent le repérage des positions « ouvert » et « fermé ».
Sur le compresseur, Bosch a pensé à ajouter un tableau récapitulatif des différentes positions et buses à utiliser  (réglages de puissance sur le compresseur et sur le pistolet) en fonction du travail à réaliser.

Premiers essais :
Pour la prise en main, j’ai utilisé un peu de peinture acrylique pour me familiariser avec la prise en main et le réglage des débits.
Il est possible de mettre les gicleurs d’air dans 3 positions différentes suivant le résultat attendu (jet horizontal, vertical ou rond).
Dès les premiers essais on peut se rendre compte de la puissance importante fournie par le compresseur. Ce système permet de se passer de dilution de la peinture en général ce qui est un gros avantage par rapport aux autres pistolets à peinture pour lesquels il est nécessaire de faire des essais de dilution.

Réalisation du projet :
Une fois la prise en main réalisée, j’ai donc rempli le godet avec de la peinture glycéro pour peindre les différents éléments constituant ma bibliothèque.
Le résultat obtenu est très satisfaisant, pas de  trace de rouleau ou de pinceau, un vrai bonheur et une finition de pro.

Les points positifs :
 
  • La puissance du compresseur permettant de se passer de dilution
  • Les différents réglages pour les différentes peintures
  • Les icones présentes pour un rappel aisé des réglages
  • La longueur du tuyau permettant de peindre en toute liberté (4 m) même dans le cas de haut plafond
  • La forme du fond du godet est prévue pour une utilisation maximum de la peinture contenue dedans (ajout d’un cône)
Les points négatifs :
 
  • L’absence de roulette multidirectionnelle (comme sur un aspirateur par exemple). La forme faite dans le carter du compresseur pouvant convenir uniquement sur support lisse (parquet, carrelage). Avec une utilisation sur une dalle en ciment le mouvement n’est pas si aisé et la forme s’use un peu.
  • Goupillon un peu court pour permettre un nettoyage correct en particulier pour le tuyau qui amène la peinture depuis le fond du godet.
 
Avis :
 Ce nouveau pistolet Bosch est vraiment très pratique d’utilisation avec points déjà évoqués (absence de dilution, nombreux réglages et indications). Le résultat obtenu est vraiment satisfaisant et le fait de pouvoir utiliser facilement différents types de peinture multiplie son intérêt et ses domaines d’application.
Sa seule limitation, comme précisé dans la notice, concerne l’impossibilité d’utiliser des peintures de façade type « pliolite » en raison de la viscosité de celles-ci. 
Les quelques points négatifs ne sont pas importants et ne remette pas en cause l’intérêt de ce matériel.
 
NEXT
Le contenu du carton
1/5 Le contenu du carton
PREV

Ecrire un commentaire

Merci pour ton retour !

2015-05-11 18:51:52

S’inscrire / se connecter !