Test produit de la perceuse-visseuse sans fil PSR 18 LI-2 Ergonomic

Les membres de la communauté le-coin-des-bricoleurs.com testent les outils
électroportatifs Bosch

Test PSR 18 LI-2 Ergonomic 0 commentaire
Du 12/11/2015 Modifié 2015-11-12 19:10:24
Tout d'abord, merci à Bosch de pouvoir me permettre de faire ce test.

Le colis est arrivé rapidement et en bon état.
Fidèle à son habitude, Bosch livre cette PSR dans une boite de transport moulé qui contient la visseuse avec sa batterie monté, une deuxième batterie et son chargeur.
Pas mal d'espace libre pour y ranger des accessoires, malheureusement, il y a beaucoup trop de "cloisons" à mon gout (bien que cela contribue à la rigidité), ce qui empêche d'y placer un petit coffret d'embout (il va falloir couper un peu).

Une notice pour la visseuse, une pour le chargeur. Je n'ai pas l'habitude de lire les notices donc j'ai passé rapidement. J'ai juste regardé les caractéristiques du chargeur :
multi-voltage 14.4/18V, temps de charge de 60min, info de charge à 80% afin de pouvoir l'utiliser sans attendre la fin de charge.

Venons en à la machine, au premier abord, celle-ci semble très fine, confirmation après l'avoir posée à coté de la PSR 14.4 : finesse de la partie moteur dû au moteur sans charbon. Bonne nouvelle, elle est équipée d'un mandrin de 13mm (cela me manquait sur une machine à batterie).
La forme ergonomique est vraiment une réussite, la prise en main est très facile grâce à la finesse de la partie moteur. Le pouce se plaçant à gauche du moteur, l'index et le majeur à droite, le tout dans l'alignement du mandrin ce qui permet d'exercer une pression dans l'axe et évite donc d'user prématurément les embouts de vissage ou de percer de travers.
L'inverseur de sens de rotation a été déplacé, celui-ci se situe devant la gâchette et est plus intuitif : en avant pour visser, en arrière pour dévisser. Par contre, il faut un tout petit temps d'adaptation pour l'actionner naturellement sans le chercher mais ça vient vite.

Pour le premier essai, je n'y suis pas allé de main morte, un morceau d'inox de 2mm d'épaisseur. En plusieurs passe (3/6/10/13mm) et avec de l'huile de coupe, le trou est fait rapidement. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de tester sans le savoir le Kickback à ce moment (sécurité anti-blocage) qui est très efficace. J'ai cru à un souci de batterie ou de la perceuse en elle même tellement c'était réactif : la perceuse n'a pas eu le temps de tourner de plus de 10 ou 20° environ donc le blocage est à peine perceptible !! Merci Bosch de prendre soin de nos poignets.

Pour la perceuse, pas de problème, et en visseuse?
J'avais quelques meubles en kit à monter (d'habitude, je les monte à la main ou avec l'IXO, c'est donc du luxe d'utiliser la PSR 18). Un porte embout, l'embout qui va bien, et c'est parti !! Première vis : quelle douceur !! La gâchette est vraiment très précise, il est possible de visser tout doucement pour amorcer le vissage sans éclater le panneau (et ce, même en 2° vitesse) Réglage du couple pour de pas visser trop fort et le vissage en série commence. Après quelques vis, on ne réfléchi plus, début en douceur pour amorcer la vis, puis à fond jusqu'au débrayage de la machine.

Seul petit bémol, le centre de gravité est relativement en avant, on peut la poser sur les 2 premier centimètres de la batterie (voir photo). Pas de souci avec des embouts de vissage, mais avec une scie cloche ou des gros forets, il faudra la poser sur le coté si on ne veut pas la voir basculer en avant.

Pour résumer, cette visseuse est excellente! Que ce soit du gros perçage ou bien du vissage de précision, elle ne m'a pas déçu. Et avec les batteries 2.5Ah, je ne suis pas retrouvé à court de charge.
NEXT
1/7
PREV
S’inscrire / se connecter !