Mini scie circulaire PKS 16 Multi

Les membres de la communauté le-coin-des-bricoleurs.com testent les outils
électroportatifs Bosch

Sécurité et légèreté 0 commentaire
Du 17/05/2014 Modifié 2014-05-17 16:46:47
Contexte
Plusieurs raisons ont motivé mon intérêt pour la PKS 16 multi : d'une part sa maniabilité : je n'avais pas envie de manipuler un mastodonte qui aurait été disproportionné par rapport à mes besoins, d'autre part sa polyvalence avec ses différentes lames (il y a toujours plein de petits bricolages à faire dans une maison avec extérieur...)
La facilité de manipulation apparente de l'outil avait également un côté rassurant en plus des aspects pratiques.
Mais passons aux images...

Packaging
L'outil est livré dans une valise robuste aux proportions passe partout.
A l'intérieur, tout y est, et on apprécie l'absence totale de pingrerie à laquelle on se retrouve parfois confronté lorsqu'on achète un matériel. Tout est bien rangé ce qui permet de tout garder à portée de main et en compagnie de l'outil... On note ainsi la présence de l'adaptateur pour aspirer les poussières, de la clef alène pour démonter la lame, de petites encoches très pratiques pour ranger les lames, et de pinces pour tenir le mode d'emploi qui reste ainsi là où on peut en avoir besoin...
Le câble est d'une longueur très honnête avec ses 2m50 environ.

Le produit :
Je n'ai été aucunement été déçue par la prise en main : la PKS 16 se tient bien, son poids est confortable.
Un bon point pour les aspects sécurité : la sécurité d'emploi est au rendez-vous sans être pour autant pénible à l'usage : un premier bouton, celui du haut qui arrive naturellement sous les doigts, déverrouille le plateau ce qui permet à la lame de descendre, et le bouton gâchette met la scie en route. Un relâchement et l'appareil s'arrête. Si le bouton du haut n'est pas enclenché, la lame reste inaccessible et ne pourra couper aucun bout de doigt qui traîne...
Une molette permet de régler très simplement la profondeur de coupe, en permettant à la lame de descendre plus ou moins.

A l'usage :
Je n'ai fait qu'un bref test sur du bois, faute de temps aujourd'hui pour approfondir le sujet...
J'ai donc pris ce que j'avais d'abord sous  la main : une palette.
Bon, je n'avais jamais utilisé une scie circulaire portative, donc j'ai eu droit à un à-coup pour mon premier essai avec un retour vite jugulé par l'arrêt de fonctionnement suite au relâchement de mes doigts sur les gâchettes. Le deuxième essai a été bon !
La scie est vive et vraiment facile à manier. Manque de pot, sa profondeur de coupe maxi s'est avérée juste d'un tout petit millimètre pour parvenir à couper les planches de ma palette...
J'ai donc dégoté un bout de planche en mélaminé pour poursuivre mon test.
J'ai tracé un trait à la règle et utilisé le guide à l'avant de l'outil pour le suivre.
Verdict : super ! La légèreté de la scie rend le tracé facile à suivre, tout comme l'adéquation du trait avec le "viseur" se montre facile à gérer.
La coupe est franche et nette.

Changement de lame
bon rien de sorcier de ce côté là : un bouton à actionner pour accéder à la lame et la clef de démontage est rangée dans la mallette. Il suffit ensuite d'appuyer sur un bouton pour bloquer la lame et de tourner dans le sens de la flèche pour desserrer la lame...

Premières impression : le bilan
Les plus
maniabilité
polyvalence
facilité d'emploi
efficacité convaincante sur bois (autres matériaux pas encore testés)

Les moins
profondeur de coupe maxi un peu juste, on aurait aimé 20 mm





 
NEXT
8/12
PREV
S’inscrire / se connecter !