Test produit de la carrelette PTC 640

Les membres de la communauté le-coin-des-bricoleurs.com testent les outils
électroportatifs Bosch

Résultats du test du carrelette PTC 640 de Bosch 1 commentaire
Du 15/04/2015 Modifié 2015-04-15 22:03:18
Bonjour à tous,
Voici mon compte-rendu du tester la carrelette PTC 640, dernier né de Bosch. Ce test développera dans un premier temps mes premières impressions face à l’emballage et au coupe-carrelage. Puis, je comparerai l’outil à une carrelette premier prix et la testerai pour couper de la faïence et du carrelage grès cérame.

1. Emballage
Je n’ai par réceptionné le colis moi-même mais nous avons tous eu la même impression en le voyage : « c’est énorme » ! Cette dimension XXL présage donc d’un outil encombrant et relativement lourd, ce qui dans ma tête rime avec stabilité lors de la découpe (première impression).
L’emballage est en carton et je ne sais si c’est un défaut ou une qualité. Toutefois :
(-) Il manque une poignée pour aider au transport du coupe-carreau.
(-) De manière générale, je pense que si Bosch souhaite poursuivre avec les emballages en carton, ils devraient donc être améliorés en s’inspirant de l’emballage des machines à coudre car les petites languettes sont très rapidement inutilisables puisque j'ai été obligée de les renforcer avec du scotch pour éviter que l'emballage ne s'ouvre tout seul une fois l'outil rangé.
(+) L’ouverture du colis confirme ma première intuition : l’outil apparaît de bonne manufacture et solide. Il donne envie de découper du carrelage.


Conclusion : contrairement au coupe-carreau, l’emballage en carton laisse une impression mitigée.


2. Coup d’œil sur le coupe-carrelage PTC 640
(+) Le poids de l’outil est bien réparti et lui confère une bonne. Vu la dimension du coupe-carreau, le mot carrelette est un peu réducteur.
(+) La PTC 640 semble assez simple d’utilisation avec des fonctionnalités qui sécurise la découpe. (photos 4 à 7)
(+) La présence de poignées pour porter le coupe-carrelage est appréciable (photo 8).
(+) Le plateau de découpe est l’atout majeur de la PTC 640. Il est stabilisé par des ressorts (photo 9) et permet la découpe de carreau assez grand, type de carreau actuellement la mode.
Conclusion : Le coupe-carreau PTC 640 semble prometteur.


3. La notice
(+) La notice est assez brève du fait que l’outil soit simple. Après la description des consignes de sécurité, les options du coupe-carreau sont décrites.


 4. Déroulement du test du coupe-carreau PTC 640
Le test se décompose en trois parties. Dans un premier temps, j’ai décidé de comparer le coupe-carreau PTC640 à une carrelette premier prix puis j’ai testé la découpe en angle. Dans ce test, deux types de carreau sont éprouvés : la faïence et du grès cérame.

a/ Comparaison de le PTC 640 à une carrelette premier pris
La photo 10 met en évidence les dimensions plus imposantes de la PTC 640 face à la carrelette.
(+) Ayant à découper des grands carreaux, la photo 11 permet d’appréhender les problèmes de stabilité que l’on peut avoir avec une carrelette premier. Ce problème ne se pose pas avec la PTC 640 puisque son plateau de découpe maintient à l’horizontal le carreau et qu’il est fermement tenu.
(+) Sur la photo 12, on me voit serrer avec mes jambes la carrelette qui glisse lors de la découpe. Avec le coupe-carreau Bosch, j’ai pu découper d’une main et de manière très facile mon carreau.
(+) Le levier de découpe est suffisamment long pour faire une découpe facile et les patins d’appui en caoutchouc ne glissent pas (photos 13 & 14).
(++) Les photos 15 & 16 parlent d’elles-mêmes : contrairement à la carrelette 1er prix, la PTC 640 fait des découpes parfaites.

b/ test de la coupe à 45°
(+) la découpe à 45° est simple à mettre en place grâce au système d’ajustement en fonction de la taille du carreau (photo 17) et grâce au repère observé sur la photo 18.

c/ découpe d’un grès cérame avec colle
(+) Pour corser l’exercice, j’ai voulu découper un carreau en grès cérame qui avait déjà été collé. La colle séchée présente sur le verso (photo 19) du carreau fait dépasser l’épaisseur globale du carreau à découper, épaisseur supérieure à celle recommandée dans la notice. Toutefois, le système de ressort qui se trouve sous le plateau a permis de loger ce carreau et de faire la découpe qui est satisfaisante (photo 20).

5. Résumé
Cet outil fait partie de la gamme expert destinée au grand public mais je pense que beaucoup de professionnels ne sont pas munis d’un tel outil. Il est très ergonomique et facile d’utilisation. L’emballage en carton mériterait d’être afin d’être plus en accord avec la gamme de qualité du produit.
Je remercie Bosch de m’avoir permis de tester cet outil car il sera un grand confort dans la découpe de ma faïence de cuisine puis pour couper les raccords de carreau grès cérame que j’ai à faire. Dans futur moins immédiat, il y aura deux terrasses à carreler. Autant vous dire que je compte en profiter car je n’ai eu l’occasion de tester la découpe en série.
Les (-) :
  • l’emballage décevant ;
Les (+) :
  • la qualité de découpe ;
  • la possibilité de découper de grand carreau ;
  • l’équilibre de l’outil et son ergonomie ;
  • le plateau de découpe ;
  • le maintien du carreau à découper ;
  • le repère pour la découpe à 45° ;
  • Le réglet qui permet une découpe répétée.
NEXT
3/9
PREV

Ecrire un commentaire

Merci pour ce test de qualité
2015-05-18 12:18:38

S’inscrire / se connecter !