Le nouvel outil 3 en 1 Bosch AMW 10

Les membres de la communauté le-coin-des-bricoleurs.com testent les outils
électroportatifs Bosch

test AMW 10 extension courpe bordure 0 commentaire
Du 16/12/2013 Modifié 2013-12-16 17:22:18
Etape 1: Réception des colis
Première impression positive lorsque je saisi les colis, il me semble léger.
 
Etape 2: Découverte des outils et montage
Le montage s’avère extrêmement simple.
Les guides d‘utilisation sont claires et les schémas bien faits.
Il est cependant dommage d’avoir un livret de plus de 40 pages dans toutes les langues alors que je n’utilise que 2 pages en Français.

Un seul livret pour tous les pays, c’est en effet plus pratique pour la société Bosch, mais c’est quand même un énorme gâchis de papiers.
 
Il n’y a pas grand-chose à monter sur le bloc moteur, mis à part la poignée et la lanière pour le porter.

Pour le montage de la tête du coupe bordure, c’est aussi bien expliqué.
Le système de coupe avec trois brins est facile à clipser.
 
Suite au montage voici quelques diverses observations :
La tête de coupe n’est pas standard, il n’est donc pas possible de la changer pour un autre système à fils ou une lame.

Ce qui limite les applications et rend dépendant d’un fournisseur unique. Si vous n’avez pas de revendeurs Bosch à proximité ou qu’il ne fait pas le modèle AMW 10 cela peut poser des problèmes de commande de pièces et donc de frais de port.
 
Après visite à mon revendeur de matériel, j’ai constaté que le prix des 6 brins est à 9.90 € soit 4.45 € par changement. Ne maîtrisant pas encore l’usure des brins, je pense cependant que le système à fils est moins onéreux. L’avantage des brins étant la facilité de changement et eventuellement l'usure ( a verifier dans le temps)
 
Sur le bloc moteur, il y a un ingénieux système de blocage du câble qui évite de tirer sur la prise et de la débrancher systématiquement.
 
La fixation de l’outil sur le bloc moteur est facile. Cependant, après examen de plus près du système de raccordement,  je constate que la transmission nécessite de la graisse. Or, il n’y a  rien dans le manuel sur le type de graisse nécessaire et la régularité de l’entretien de cette partie qui fait le lien entre l’outil et le bloc moteur. C’est pourtant une pièce très sollicitée.
 
Etape 3: Rangement des outils
Les accroches à fixer sur les outils et l’anneau du bloc moteur permettent un rangement facile des outils.
La possibilité de démonter  l’outil facilite grandement sa manipulation pour le nettoyage.
 
La possibilité d’utilisation droitier, gaucher sans aucune manipulation va permettre de travailler en couple plus aisément.
 
Le test a proprement dit :
Pour le test,  en raison du temps, il n’a été possible que de réaliser le débroussaillage du jardin dans la partie ou j’ai semé du maïs que j’ai laissé poussé et qui a été envahi par les herbes.
L’avantage du cette zone est que le maïs représente une difficulté importante pour tester la puissance du moteur.
 
Voir photo
Cela représente environs 100m².
 
Le test est concluant. Les tiges de maïs n’ont pas été trop compliqué à couper. Le moteur n’a pas trop eu de faiblesse même si il a fallut s’y reprendre à plusieurs fois pour les plus grosses tiges.

Après examen de l’usure des brins de coupes, il s’avère que ceux-ci ne semble pas avoir trop souffert ce qui peux éventuellement compenser le surcoût.
 
 
Conclusion générale        
Le moteur de 1000 watts développe une puissance suffisante pour une utilisation  en coupe bordure et pas uniquement sur un green, mais aussi sur de la végétation plus dense. Le système de tête permet un changement simple des brins de coupe.
 
Attention cependant à sont utilisation comme débroussailleuse. La transmission me semble légèrement faible pour supporter les efforts et les choc liée a une utilisation sur des tiges trop grosse ou du semi ligneux. Ce qui peu expliquer aussi le choix de ne pas avoir de système de tête standard et éviter ainsi que certain adapte un outil comme une lame.

Il est regrettable dans le manuel que ne soit évoqué plus précisément, dans les consignes de sécurité,  le fait qu’il s’agit d’un coupe bordure et non pas d’une débrousailleuse car l’aspect de la machine peux préter a confusion.
 
La séparation du bloc moteur et des outils est un bon point au niveau environnemental et économique, cela permet aussi un gain de place appréciable.
D’autres outils peuvent sûrement être adaptés au moteur.
 
 
 
 
 
 
 
 
NEXT
1/14
PREV
S’inscrire / se connecter !