La nouvelle ponceuse multifonctions PRR 250 ES Bosch

Les membres de la communauté le-coin-des-bricoleurs.com testent les outils
électroportatifs Bosch

Enfin une nouveauté en terme de ponçage. 1 commentaire
Du 23/10/2013 Modifié 2013-10-23 13:56:49
Tout d’abord je remercie Le coin des bricoleurs et la société Bosch de m’avoir permis de tester ce nouvel appareil.
Voici quelques temps que ma femme me tanne pour changer la couleur d’un petit meuble de chevet que j’ai surnommé « la petite boule d’ennui » cf photo. En voyant le PRR 250 proposé en test, j’ai immédiatement fait le lien. En effet en voyant rapidement les accessoires et la forme de l’outil, instinctivement il semblait représenter la solution idéale.
 
Déballage :
Le PRR 250 est livré dans une mallette résistante de transport. Cette dernière et comme d’habitude bien étudié et chaque pièce trouve sa place dans le coffret, même la notice, et des emplacements vides sont disponibles pour de futurs accessoires. Le contenu d’origine se compose  de :
  • Ponceuse PRR250
  • Capot de protection /raccord aspirateur
  • Manchon abrasif de 60mm
  • Rouleau à lamelles de 60mm
  • Rouleau à lamelles de 10mm
Je vous ai fait des photos de chaque pièces mais je trouve que la page officielle est très bien faite, elle sépare les accessoires par utilisation et vous fournira aussi des informations sur les accessoires supplémentaires disponibles. Voici le lien http://www.bosch-prr.com/fr/fr/accessory/accessoires.html
 
Dès le départ on retrouve le niveau de qualité et de finition qu’offre Bosch. L’appareil offre une bonne prise en main, les boutons de mise en marche et de réglage de la vitesse sont judicieusement disposé, et complètement accessibles durant l’utilisation. La poignée est revêtue de la matière softgrip qui atténue les vibrations et la rend moins glissante. Le bras et la tige de fixation SDS sont très résistants et complètement en métal. La longueur du cordon d’alimentation est tout à fait suffisante.
 
Utilisation :
Dans un premier temps je décide de m’attaquer aux surfaces planes à l’aide du manchon abrasif. Pour ma part j’ai rapidement enlevé le capot de protection parce que je préfère voire exactement ce que je fais et dans ce cadre, il m’a gêné.
  • On sent tout de suite que l’appareil prend de la matière. Dans cette configuration il s’apparente d’avantage à une ponceuse à bande, et le résultat s’en approche d’ailleurs sérieusement. On se résous donc à réduire la vitesse de rotation ou pour les plus expérimentés à faire des passes rapides et quasiment sans appuyer pour éviter de creuser des sillons. D’autres paramètres sont à prendre en compte, l’état de l’abrasif (quand il est neuf celui qui est livré avec la PRR250 arrache pas mal …) mais aussi le type de surface poncée. Moi je me suis fait quelques frayeurs avec mon chevet en pin.
Je dirais que pour des grandes surfaces planes, la ponceuse à bande reste intéressante. En revanche comparativement elle est bien plus encombrante et je peux déjà vous dire que la mienne ne verra plus autant le jour avec l’arrivé de la PRR250.
En suite j’ai changé d’accessoire pour le rouleau à lamelles 60mm.
  • A nouveau assez surpris par l’efficacité. Les lamelles sont forcément plus souple que le rouleau précédemment utilisé et donc beaucoup moins abrasive. Mais la puissance de l’appareil et la qualité des abrasifs viennent corriger cette carence de manière satisfaisante. L’avantage est que vos arrondis seront poncés tout en restant arrondis. En général j’accomplissais ce genre de tâches avec une ponceuse orbitale avec un plateau tendre, et je devais constamment  faire attention à ne pas aplanir mes quarts de rond…
Finalement j’ai pris mon courage à deux mains et ai attaqué les moulures avec le rouleau à lamelles de 10mm
  • Pour l’avoir déjà effectué je sais que ce travail est extrêmement fastidieux. En général c’est un travail à accomplir à la main. J’ai pourtant déjà essayé avec une lime électrique (sorte de ponceuse à bande très petite), qui apporte un avantage notamment pour les jalousies de volets en bois ou certaines petites surfaces fines et planes. Mais ce n’est pas non plus extraordinaire. En revanche dans cette application, la PRR250 apporte un vrai bénéfice. Son sens d’attaques permet le plus souvent de rester dans le fil du bois même dans ces recoins très inaccessibles, de plus les lamelles aident vraiment à atteindre les petites courbes ainsi que les zones concaves.
 
Après 1h15 environ d’utilisation, le travail était grossièrement fini. L’outil dégrossit bien le travail mais il ne nous vous affranchit pas des finitions au papier très fin.
Au niveau du confort je dois dire que je m’attendais à ressentir du ressort dans les mains (comme après 1h de ponceuse orbitale), et aussi les bras qui tombent (comme avec la ponceuse à bande). J’attribue ce confort à la légèreté de l’appareil pour les bras, et à la vitesse de rotation suffisamment élevé plus la poignée softgrip pour réduire les vibrations. Attention toutefois le confort disparait totalement si l’on essaye de détourner l’usage de l’appareil en le tenant à une main, l’équilibrage n’est pas conçu pour et cela se vérifie dans le poignet.
 
J’ai aimé :                          
La qualité de fabrication et l’ingéniosité de conception.
L’étonnante efficacité du rouleau !
L’effet tout terrain des lamelles.
Le confort indéniable d’utilisation.
 
J’aurai apprécié               :             
Un coffret un peu plus fournis (au moins 1 exemplaire de brosse métallique et un exemplaire de cylindre abrasif souple) parce qu’il manque quelques application de l’appareil avec les accessoires fournis par défaut.
        
En conclusion:
Le PRR250 est un outil très novateur. Même si certains de ses accessoires existais déjà en version adaptable sur perceuse, la vrai nouveauté réside dans son bras qui permet une utilisation plus logique et beaucoup plus maniables des différentes têtes abrasives. Le fonctionnement est très simple et certains penserons à tort qu’il n’apporte pas franchement de différence avec les autres ponceuses électroportatives. C’est dans la pratique, lors de vos divers travaux de ponçage, que le PRR250 brille d’efficacité. Ses multiples accessoires le rendent relativement tout-terrain, et il vous emmènera beaucoup plus loin dans l’ouvrage avant de devoir passer au papier et aux mains.

En sommes le PRR250 a tout à fait sa place dans vos ateliers, à côté des autres gratteuses et une fois la bête domptée, je pense qu’elle en sortira plus souvent que les autres.

Découvrez le test en vidéo:
http://www.youtube.com/watch?v=OmmqxohgfSo
http://www.youtube.com/watch?v=EbapfkbXYV4
http://www.youtube.com/watch?v=Y0TxcuQQm7c
http://www.youtube.com/watch?v=HCZvdrB4O78
 
NEXT
Surfaçage avec PRR250
20/20 Surfaçage avec PRR250
PREV

Ecrire un commentaire

A voir le prix que sera vendu ce nouvel objet de ponçage si intéressant !

2013-12-08 13:47:10

S’inscrire / se connecter !